Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Gouvernance au Mali : L’espoir renait enfin !

Le Mali revient de loin. L’espoir est désormais permis pour tous ceux qui croient encore que le Mali peut rebondir.

Africable, dans un sursaut patriotique, est en train de réunir les Maliens de toutes tendances confondues pour qu’ensemble, on ait une visibilité claire de la situation qui prévaut dans notre beau pays qui, chaque jour, s’enfonce dans le gouffre. On commence petit à petit à comprendre toutes les difficultés auxquelles nous sommes confrontés et on prend conscience en même temps du fait que si nous restons les bras croisés, nous courrons sûrement vers l’effondrement total de notre pays.

Avec les deux émissions sur Africable et les questions pertinentes qui ont été posées par notre éminent journaliste, Robert Dissa, on comprend aisément que la solution ne viendra pas d’ailleurs, mais de nous-mêmes Maliens. Car personne ne se sauvera sans l’autre. Nous voulons la régionalisation, l’autonomie, la décentralisation, l’indépendance ? Rien de tout cela ne peut être notre salut, notre salut réside uniquement dans l’unité du Mali. Nos pères fondateurs avaient bien compris cela quand ils ont choisi comme devise pour le Mali : Un peuple, Un but, Une foi.

Le Mali regorge beaucoup de patriotes qui doivent se regrouper, s’organiser et s’engager dans une lutte à mort pour sauver notre pays. Mais cela n’arrivera pas sans cette unité. Nous pensons notamment à Docteur Choguel Maïga qui, à mon avis, a impulsé Africable, à l’Iman Mahamoud Dicko, à Professeur Clément Dembélé et à tant d’autres qui sont prêts à mourir pour le Mali. A partir de maintenant, l’espoir s’ouvre aussi du côté de la justice, le procureur Kassogué qui est parvenu à force de courage et de patriotisme à prendre le lion par la tête, une tête que tous les voraces du Mali cherchent à défendre et même au-delà du Mali, le président d’une République voisine. Tous les patriotes convaincus du Mali doivent se regrouper autour du procureur Kassogué pour que cette tête ne lui échappe pas. Un proverbe bambara dit : « Si tu veux que les gens t’aident à abattre ton lion, tâche avant l’arrivée de ceux-ci de maîtriser sa tête ».

Le procureur Kassogué a fait l’essentiel, joignons nous à lui pour qu’il ne se fasse pas dévorer par le lion et par les autres lions qui se sentent menacés, si jamais la situation devait rester ainsi. Nous devons plus que jamais ceindre la ceinture pour que l’espoir tant suscité par ces actions d’envergure ne soit pas déçu.

Si nous voulons réussir, tous les groupes constitués pour la défense de notre chère patrie doivent se rencontrer pour unir leurs efforts et éviter de faire cavalier seul. Ils doivent créer une coordination au sein de laquelle tous les groupes doivent se soutenir mutuellement.

Actuellement, nos efforts sont dispersés et si on n’y prend garde, les ennemis du Mali chercheront à nous liquider un à un pour parvenir à leurs fins.

Almatar Mahamar Touré
Le Démocrate du 18 septembre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés