Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Grève des travailleurs de l’hôpital Gabriel Touré : « Le droit de la grève...

Grève des travailleurs de l’hôpital Gabriel Touré : « Le droit de la grève existe certes, mais il faut penser aux nombres de victimes » déclare un patient

Le mercredi dernier, le syndicat des travailleurs de l’Hôpital Gabriel Touré a entamé une grève de 72 heures ; exigeant l’augmentation du budget de l’hôpital, l’amélioration des conditions de travail et du cadre de vie des travailleurs.

S’en est trop ! Le syndicat des travailleurs de l’hôpital Gabriel Touré demande l’amélioration de leurs conditions de travail.

Malgré les précédentes négociations, le syndicat des travailleurs de l’hôpital Gabriel Touré n’ont toujours pas vu leurs doléances être exaucées par le gouvernement. Depuis mercredi 07 août 2019, l’hôpital Gabriel Touré est confié entre les mains des agents permanents qui assurent les services minimums.

En effet, les plus frappés par ses mesures sont les patients ordinaires c’est-à-dire ceux qui viennent en consultation. Les patients hospitalisés quant à eux continuent de bénéficier de soins normalement. Hormis les malades hospitalisés, le syndicat a fait exception des cas graves comme : les victimes des accidents de circulation, les femmes enceintes, les urgences gynécologiques etc.

« Le droit de la grève existe certes, mais il faut penser aux nombres de victimes » a déclaré un patient sous anonymat.

Grand nombre des Maliens estiment d’ailleurs : « qu’il n’est pas bon de voir un hôpital à la hauteur de Gabriel Touré être en grève ; cela met en péril la vie des patients »

Les négociations qui ont repris ce vendredi matin à 09 h, devraient donc apporter une lueur d’espoir aux patients accablés par cette grève.

Darcia
Bamako, le 09 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés