Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
HADJ 2019 : Le lancement officiel de la campagne prévu pour le 11 février

Cette année le gouvernement a maintenu son tarif à 2 363 615F CFA tant disque que le quota accordé à notre pays, par l’Arabie saoudite est de 13 323 pèlerins, comme l’année dernière

Jugeant la communication comme un volet important dans la bonne organisation du pèlerinage, la direction de la Maison du Hadj a voulu passer par là, pour lancer la campagne de cette année. Elle a organisé le lundi dernier, un point de presse à ce sujet. Au cours de ce point de presse il a été question du démarrage de la campagne de cette année, prévue pour le 11 février prochain. Celle-ci doit s’étaler sur trois mois. C’est un quota de 11 323 pèlerins pour notre pays : 2000 pèlerins reviennent à la filière gouvernementale et le reste sera reparti entre les différentes agences de voyage.

Le maintien du coût, en ce qui concerne la partie gouvernementale, à savoir 2 363 615 FCFA s’explique par les efforts consentis par le gouvernement, malgré des coûts supplémentaires enregistrés cette année en Arabie Saoudite. Aussi, c’est grâce à la synergie d’actions de tous les acteurs Maliens et Saoudiens, que la campagne de l’année dernière a été une réussite. Pour cela, notre pays a obtenu de la part des autorités saoudiennes, deux médailles. Celles-ci viennent récompenser les efforts déployés par la commission d’organisation du Hadj, pour assurer les conditions optimales de séjour à nos pèlerins.

Le directeur général de la Maison du Hadj, Dr Hamza Maiga a d’abord loué les efforts du Mali, dans la bonne organisation du pèlerinage. Cela s’explique par l’instauration d’un guichet unique, qui n’est nulle part ailleurs dans la sous-région. Avec l’instauration du guichet unique, l’établissement des passeports se fait sur place. De même en commun en accord avec l’ambassade d’Arabie Saoudite, l’empreinte digitale se fait aussi sur place. Chose qui permet désormais d’éviter aux pèlerins toutes formes de tracasseries. Quant aux problèmes, qu’ils rencontrent souvent, faute de carte NINA, Dr Hamza Maiga, leur demande d’aller se faire enrôler.

« Nous osons espérer que la campagne 2019 sera couronnée des mêmes succès, à la satisfaction de tous », a-t-il exhorté, avant d’annoncer, pour le 11 février 2019, le lancement officiel de la campagne du pèlerinage 2019, sous l’égide du ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass Diallo.

Notons que, ce point de presse s’est tenu après que le Conseil des ministres a pris acte d’une communication présentée par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo.

Le directeur général de la Maison du Hadj, Dr Hamza Maiga, avait à son côté son adjoint Boubacar Koné, lors du point de presse.

Diakalia M Dembélé

Les Papiers du 22 Septembre du 07 Février 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés