Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Hadj 2019 au Mali : 13 323 pèlerins attendus à la Mecque

Le Secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte, Ahmed Mohamed Yahya, a officiellement lancé la campagne du Hadj 2019, ce lundi 11 février 2019, au Centre culturel islamique de Hamdallaye. Il avait à ses côtés le Directeur général de la Maison du Hadj, le Dr Hamza MAIGA, entouré de tout son staff, quelques conseillers techniques du département de tutelle et le Délégué général pour le Hadj 2018.

M. Ahmed Mohamed Yahya a eu droit à une visite guidée des installations, en compagnie du Dr Maïga, pour les différents services sous la forme d’un Guichet unique : banques, agences de voyage, passeport, contrôle sanitaire, Kaaba en miniature, etc.
« Le lancement officiel rentre dans le cadre des préparatifs du Hadj 2019 », a indiqué le Secrétaire général, précisant que « ladite campagne dure 90 jours ».
Aussi, a-t-il invité les 13 323 futurs pèlerins, dont 2 000 pour la filière gouvernementale, à « venir s’inscrire le plus vite possible pour les formalités d’usage » au niveau du Guichet unique qui a été installé à cet effet.
« Toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement des opérations y afférentes afin de faciliter à nos pèlerins le voyage de la Mecque et d’y accomplir les rites du pèlerinage dans des conditions idoines », a noté le Secrétaire général.
« Nous avons également pris les dispositions pour assurer de meilleures conditions à nos pèlerins en matière d’hébergement, de restauration et de transport en Arabie Saoudite et sur les lieux saints de l’islam », a-t-il ajouté.
« Sur place et avant leur départ, nous avons accentué la formation et multiplié en conséquence les centres de formation que nous avons voulu décentralisés à Kayes, Sikasso, Ségou et Mopti », a souligné le Secrétaire général.
Ahmed Mohamed Yahya en a profité de l’occasion pour saluer les efforts du Gouvernement pour avoir reconduit le même prix qu’en 2018 pour le Hadj 2019, malgré les frais supplémentaires enregistrés en Arabie Saoudite, à savoir : 2 363 615 FCFA.
A signaler que l’ouverture de la campagne s’est déroulée en présence de la représentation diplomatique d’Arabie Saoudite au Mali.

Source : CCOM/MARC
le 22 septembre du 14 février 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés