Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Haut conseil des collectivités : La loi électorale au cœur d’un atelier

Durant deux jours, les conseillers nationaux s’informent sur les modes de scrutin en vue d’une prise de décision consciente ; la problématique des circonscriptions électorales de référence pour l’élection des parlementaires et la problématique de l’élection des Maliens de l’extérieur.

Dans le cadre de sa 1ère session, au titre de l’année 2019, le Haut conseil des collectivités (HCC) a organisé des journées d’échanges et de partage sur la loi n°2016-048 du 17 octobre 2016, modifiée par la loi n°2018-014 du 23 avril 2018 portant loi électorale pour une meilleure représentativité des populations maliennes aux institutions. Les travaux de cet atelier ont débuté au sein de l’institution, sous la présidence du 1er vice-président du HCC, Azaz Ag Loudag Dag. Les membres du bureau étaient également présents.

Durant deux jours, les conseillers nationaux ont échangé afin de contribuer à une meilleure connaissance de la loi électorale. L’occasion était aussi bonne pour le conférencier le professeur d’université, Issiaka Kampo, de fournir aux conseillers nationaux de larges informations sur les modes de scrutin en vue d’une prise de décision consciente. L’exigence a également porté sur la problématique des circonscriptions électorales de référence pour l’élection des parlementaires, la nécessité ou pas de créer des sections électorales pour les élections communales, locales et régionales. La problématique de l’élection des Maliens de l’extérieur a été passée au peigne fin.

Notons que de 1992 à nos jours, notre processus électoral a révélé des insuffisances notoires sur notre loi électorale. Selon le premier vice-président du HCC, la loi actuelle a besoin d’être revisitée : « La loi électorale actuelle ne donne plus satisfaction. Elle a besoin d’être adaptée aux réalités du moment et du terrain. Cette amélioration doit revisiter principalement le mode de scrutin des parlementaires et les circonscriptions électorales, afin de susciter une forte mobilisation des populations ».

Aux dires du vice-président, c’est face aux dysfonctionnements constatés, que le Haut conseil des collectivités a, conformément à ses prérogatives, organisé ces journées d’échanges et de partage sur la loi électorale placées sous thème : « Journées d’échanges sur la loi électorale pour une meilleure représentativité des populations ».

Y. Doumbia
Le Débat du 20 Mai 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés