Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
IBK prend des mesures drastiques et débloque 6,3 milliards FCFA pour lutter contre la pandémie

Malgré l’absence d’un premier cas de coronavirus confirmé au Mali, le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, a présidé, hier mardi 17 mars, à Koulouba, un Conseil Supérieur de la Défense Nationale (CSDN), qui a ordonné la fermeture de toutes les écoles pendant trois semaines, l’interdiction des rassemblements et des vols commerciaux vers le Mali.

Le Mali épargné jusqu’là contre la pandémie du coronavirus a décidé de renforcer ses dispositifs de prévention et de vigilance contre cette maladie qui fait des centaines de morts chaque jour à travers le monde.

Le Chef de l’Etat malien a présidé un conseil supérieur de la défense nationale qui a réuni, à Koulouba, les ministres, les experts du Comité Scientifique du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales et ceux de la Défense afin de prendre d’autres mesures d’anticipations relatives à la lutte contre la pandémie du coronavirus au Mali.

Ainsi, à partir de demain jeudi 19 mars, les autorités maliennes ont décidé « de la suspension jusqu’à nouvel ordre, des vols commerciaux en provenance des pays touchés, à l’exception des vols cargos, la fermeture des écoles publiques, privées et confessionnelles (maternelles, primaires, secondaires et supérieures) y compris les medersas et ce, pendant trois (3) semaines, la suspension jusqu’à nouvel ordre, de tous les regroupements publics y compris les ateliers, les colloques, les séminaires, les meetings populaires. »

En plus de ces trois mesures, le Chef de l’Etat a ordonné, lors de cette rencontre à Koulouba, « l’interdiction jusqu’à nouvel ordre, des regroupements à caractère social, sportif, culturel et politique de plus de cinquante (50) personnes, sous réserve du respect des gestes-barrières. Il s’agit des mariages, des baptêmes, des funérailles et la fermeture jusqu’à nouvel ordre des boites de nuit et bars dancings. »

Toujours lors de ce conseil de défense contre la pandémie de coronavirus, le communiqué a annoncé que le gouvernement engagera incessamment des consultations avec les leaders de toutes les confessions religieuses et cultuelles afin de convenir des mesures appropriées pour les rassemblements à caractère religieux. Ainsi, le Président IBK, en appelant à la responsabilité et au strict respect des mesures de Santé Publique, a débloqué une enveloppe initiale 6, 3 milliards F CFA pour lutter contre la pandémie de Coronavirus.

Il faut noter qu’au moment où nous mettons en ligne, tous les cas suspects notifiés au Mali ont été testés négatifs. Malgré, les autorités maliennes veulent rester vigilantes, car, disent-elles, « la menace demeure aux frontières du pays ». La pandémie de coronavirus a déjà fait plus de 7000 morts, infectées plus de 17 000 personnes à travers le monde. Des cas de personnes infectées ont été confirmés dans six des sept pays limitrophe du Mali obligeant les dirigeants de ces pays à prendre des mesures drastiques de ce genre.

Siaka DIAMOUTENE
Le Mercredi 18 Mars 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés