Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  A lire !
Impacts des séries et des feuilletons sur nos vies

Les séries télévisées sont des composantes incontournables du monde moderne. Elles influencent nos loisirs, notre savoir, notre culture générale et nous renseigne sur la façon de vivre des autres personnes d’autres horizons. Elles peuvent également produire des effets à la fois positifs et négatifs sur nos vies. Beaucoup passent la majeure partie de leur journée à regarder les feuilletons et les séries télévisés sans pour autant prendre en compte l’impact qu’ils peuvent avoir sur leur vie. Pour comprendre et aider nos lecteurs à comprendre plus le phénomène, nous nous sommes rendus dans certaines familles.

Les résultats obtenus sont remarquables. La première question est de savoir quels sont les avantages des feuilletons et des séries télévisés ?

Tout d’abord, il faut comprendre qu’il y a une petite différence entre le concept de feuilleton et de série. Une série télévisée est une œuvre de fiction audiovisuelle, composée d’épisodes construits autour d’éléments communs (personnages, décors et/ou thèmes récurrents), mais dont les épisodes ne se suivent pas obligatoirement. Dans une série, la résolution de l’intrigue est à la fin de chaque épisode.

Quant au feuilleton télévisé, c’est une œuvre de fiction télévisuelle à épisodes où chaque épisode est la suite du précédent. Dans un feuilleton, la résolution de l’intrigue se fait sur plusieurs épisodes. La plupart des téléspectateurs pensent que les feuilletons et les séries ont plus d’avantages d’inconvénients. L’avantage est que c’est une bonne façon de passer du temps en famille ainsi que la distraction. Force est de signaler que la plupart des adhérant sont des femmes.

Selon une mère de famille de Badalabougou (commune V de Bamako) : « Je suis ménagère. Les séries télévisées, surtout les feuilletons Novelas m’aident beaucoup à m’épanouir, comme je ne travaille pas ».

Elle est une façon d’informer les gens, pour Mme Salimata : « grâce aux séries télévisées, je sais comment les gens vivent que ça soit dans l’occident ou dans d’autres pays africains, leur façon de s’habiller, de s’exprimer … »

Autre témoignage, celui de M. Koumaré : « Je suis un retraité. Les feuilletons me font revivre. C’est un peu comme si je vis l’instant avec mes acteurs parfois même j’oublie que c’est la fiction et tant que j’ai ma télé, je ne vois pas le temps passé ».

Qui dit avantages, dit inconvénients. Au cours de notre enquête, nous avons constatés que le fait de regarder des feuilletons et des séries ont plus d’inconvénients que d’avantages. Paradoxalement, les gens n’en ont pas conscience. Les séries télévisées et les feuilletons ne sont pas que réservés aux grandes personnes. Des mineurs sont souvent concernés. Nous avons constatés, lors de notre enquête sur le terrain, que peu de parents respectent les consignes d’âges recommandés en bas de l’écran. Et malheureusement, cette incidence a de nombreuses conséquences sur l’éducation de leurs enfants.

Certains oublient que c’est juste de la fiction, s’habillent comme leurs idoles du film, parlent comme eux, vivent comme eux. Il y en a d’autres qui préfèrent regarder les feuilletons plutôt que d’apprendre leurs leçons. A cause de cela, ils rentrent dans le monde des adultes plus tôt que prévu. Ils apprennent vite la sexualité, la violence…

Egalement, des femmes ont tout le temps des problèmes avec leurs maris à causes de des séries et feuilletons. Elles n’arrivent plus à tenir convenablement le foyer.

Un chef de famille raconte : « j’ai failli divorcer avec ma femme à cause des séries de Bollywood. Lorsque je viens du travail, elle me parlait à peine, elle ne me donnais pas à manger, j’étais obligé de me servir, bref c’était comme si je n’existais pas. Il a fallu que je parle du divorce pour qu’elle change ».

Selon M. Sanogo : « pour moi, les feuilletons et les séries télévisées n’amènent rien de bon. Chaque soir pour le dîner, nous sommes obligés d’attendre que Mme finisses de regarder son programme préféré pour qu’elle nous sert à manger, peu importe si l’on meurt de faim ».

D’après notre constat sur le terrain, les femmes accros aux feuilletons et séries sont, pour la plupart du temps des ménagères.

En somme, le fait de suivre ces émissions n’est pas une mauvaise chose en soi. Mais, comme dit le diction, dans toute chose, la modération est bonne. Il faut savoir faire la part des choses. Fiction et réalité sont deux choses contraires. Et enfin, il faut savoir éteindre la télévision lorsque vous avez mieux à faire.

HaouaOuane
L’inf@sept du 03 Mai 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés