Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Insécurité dans la région de Mopti : Plus de 1800 personnes déplacées enregistrées dans le cercle de Bandiagara

Insécurité dans la région de Mopti : Plus de 1800 personnes déplacées enregistrées dans le cercle de Bandiagara

Le conflit qui mine actuellement le centre du Mali fait des déplacés. « 14 morts, 3 blessés graves, 4 personnes enlevées, 1800 personnes déplacées, 65 habitations et 46 greniers incendiés, 34 tonnes de mil détruit, plus de 60 têtes de bovins, 90 têtes d’ovins-caprins emportés » tel est le bilan désastreux de l’insécurité dans l’arrondissement de Ouo (Cercle de Bandiagara, Région de Mopti). Cette information a été donnée à la délégation de l’Association pour le développement de Bandiagara (ADB) par le porte-parole des élus des communes de cet arrondissement, Oumar Dibo.

La délégation de l’Association pour le développement de Bandiagara continue sa mission de recherche de la paix, de la réconciliation, la cohésion sociale. C’est l’arrondissement de Ouo composé des communes de Bara-Sara ; Timiniri et Pignari qui a accueilli la délégation dirigée par Amadou Kassambara hier, jeudi 25 juillet 2019. Cette rencontre a été l’occasion pour les élus locaux de ces communes de faire le bilan de l’insécurité dans leurs localités. « 14 morts, 3 blessés graves, 4 personnes enlevées, 1800 personnes déplacées, 65 habitations et 46 greniers incendiés, 34 tonnes de mil détruit, plus de 60 têtes de bovins, 90 têtes d’ovins-caprins emportés » a déclaré le porte-parole des élus des communes de l’arrondissement de OUO, Oumar Dibo.

Comme dans tous les autres arrondissements du cercle, les populations de Ouo ont soif de la paix et du vivre ensemble. Les chefs de village, venus des trois communes que compose l’arrondissement, ont fustigé l’absence de l’État dans le cercle de Bandiagara et ont réclamé le retour de l’administration, la paix et le vivre ensemble entre tous les fils du terroir. En ce qui concerne les membres de l’ADB, ils ont invité les populations au calme et à la retenue. Enfin, ils ont promis de transmettre le cri de cœur des populations à qui de droit.

A .Sogodogo
Le 26 Juillet 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés