Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  A lire !
Interview avec le CEO de “Arcare Concept”

Engagement, passion et expérience. Ces qualités dressent le parcours du CEO d’Arcare Concept, Soumaïla Kotié Diakité, diplômé d’un Master en Projets Numériques (Université Toulouse II). Il dispose également d’une maîtrise en Administration Générale et Territoriale (à l’Université de Limoges) et en Management des Entreprises Sanitaires et Sociales (à l’IAE de Limoges). Après un savoir-faire acquis grâce à ses multiples expériences professionnelles en France, Soumaïla décide de créer, au pays des gaulois, “Arcare concept” ( Arcare : le surnom de sa mère) en 2016 après son master et de s’y adonner entièrement.

Arcare Concept est une start-up franco-malienne multifonctionnelle. Elle s’est donnée le pari d’exercer dans plusieurs secteurs d’activités avec la même motivation : celle d’offrir à sa clientèle, un service d’une autre dimension.
Arcare concept, pour une mode plus responsable : L’entreprise dispose d’une boutique de vêtement en ligne. La marque « Arcare casual concept » propose des articles très « casuals » ( décontractés en VF), faits en coton. La collection, aux logos personnalisés, inspirée de la terre mère, est d’une indicible simplicité ; confectionnée pour homme, femme et enfant.

Arcare concept, un média social : Il s’appelle le “Media A’part”. Social, car il s’articule autour d’un journalisme/blogging de proximité qui donne la parole aux entrepreneurs essentiellement issus d’Afrique, de la communauté noire et de la diaspora africaine.

Arcare concept, l’agence de com’ : Du nom de “Concept 4’part”, l’agence de communication offre des services innovants. De la création de support, à la réalisation d’ étude de marché/enquête de satisfaction, de site internet, de contenus rédactionnels ; en passant par du coaching et gestion des Ressources Humaines et de l’accompagnement dans la démarche RSE .
Interview avec Soumaïla Diakité.

Présentez-vous à nos lecteurs.

Je m’appelle Soumaïla DIAKITÉ, fondateur et concepteur de Arcare Concept qui est une structure qui se veut inédite dans la mode, la communication et l’instauration d’un fil conducteur en termes d’ingénierie sociale. En 2016, j’achevais mon Master de Projets Numériques à l’Université Jean Jaurès de Toulouse , période à laquelle ce projet a germé dans mon esprit.

Comment définiriez-vous “ Arcare Concept “ dont vous êtes le CEO ? 
Arcare Concept est une start-up franco malienne qui propose des services numériques (boutique de E-commerce, accompagnement digital des entreprises, Design Digital). Sa dimension sociale s’articule autour du journalisme/blogging qui donne la parole aux entrepreneurs (essentiellement issus d’Afrique, de la communauté noire et de la diaspora). Nous organisons actuellement une campagne de levée de fond pour la boîte et 6,5% du montant total est reversé à un projet associatif ou entrepreneurial (lié à l’Afrique en général).

Arcare concept promeut la culture africaine dans toute sa chaîne de valeur. Comment expliqueriez-vous cette affirmation ?  

Pour rebondir et sur la question précédente, j’appuie l’ADN africain de Arcare Concept à travers nos deux collections qui sont actuellement présentes sur la boutique en ligne. De plus nous sommes en partenariat avec des structures maliennes dont nous assurons la stratégie digitale. Enfin l’Afrique est au cœur de notre démarche RSE (responsabilité sociétale des entreprises), à travers des financements de projets locaux ou d’autres entrepris par la diaspora. Toutes ces informations sont vérifiables sur notre site internet.

En 3 mots, comment devrions-nous percevoir “Arcade concept” ?

Nous agissons pour que le grand public voit en Arcare Concept :
L’audace d’entreprendre
L’entrepreneuriat social
L’entreprise du 3ème millénaire

L’entreprise a t-elle une projection au Mali, en Afrique ? 
 

Nous avons partiellement répondu à cette question ci-haut. Et nous sommes ravis de conclure que Arcare Concept a de grands projets pour le Mali voire l’Afrique de l’ouest qui doit rattraper son retard sur l’Afrique de l’est. Selon moi la vie est un ensemble d’étapes à franchir. Au lieu de nous comparer (dans la logique défaitiste) à l’occident qui n’a pas les mêmes problématiques que nous. Il convient d’observer les pays africains de l’est (l’Éthiopie, le Rwanda, le Kenya entre autres), le Maroc qui émerge de plus en plus et enfin les pays asiatiques. Si on arrive à créer une saine concurrence avec ces derniers au prix de l’effort et du travail, alors il sera possible de penser l’Afrique autrement : dans la famille, le plus jeune rêve de ressembler d’abord à ses aînés avant d’être influencé par l’extérieur.

Le mot de la fin ?

Je salue votre initiative de donner la parole à la majorité silencieuse qui se bat pour faire bouger la ligne et c’est tous ensembles que nous y arriverons.

Site accessible, ici : https://www.arcareconcept.com/

Aïssata Keïta

Bamako, le 23 Janvier 2019

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés