Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Kayes : Chasse ouverte aux auteurs de feux de brousse

De l’amende simple à la peine d’emprisonnement sont les sanctions encourues par les contrevenants.

A l’exception des feux de brousse précoces autorisés par la loi, les auteurs des feux de brousse seront désormais punis dans la 1re région conformément à la loi n°10-028 du 12 juillet 2010 déterminant les principes de gestion des ressources du domaine forestier national.

L’information a été donnée lors d’une série d’ateliers de sensibilisation initiée par la Société de gestion forestière Abdoulaye Halidou Cissé (SGF-AHC) en partenariat avec la direction régionale des eaux et forêts de Kayes, à l’intention des membres des commissions de fixation du calendrier de mise à feu précoce dans les cercles de Kéniéba, Kita, Bafoulabé et Kayes.

Dans le cadre de l’application de la loi n°10-028 du 12 juillet 2010 déterminant les principes de gestion des ressources du domaine forestier national (art 33), la direction régionale des eaux et forêts de Kayes, en collaboration avec les collectivités et les exploitants forestiers, a élaboré des plans d’aménagement de massifs forestiers villageois.

Ce processus a abouti à la signature de contrats de gestion entre la direction régionale des eaux et forêts et la Société de gestion forestière Abdoulaye Halidou Cissé. Un des engagements de cette société est de participer à la protection et la restauration des massifs forestiers sous leur exploitation à travers les actions de reboisement, de sensibilisation et l’ouverture des pare-feu.

En plus des travaux de reboisement réalisés en août sur des parcelles équipées de forages et châteaux sécurisées avec une clôture en grillage, la société a mis des moyens à la disposition de la direction régionale des eaux et forêts pour faire face à la lutte contre les feux de brousse, à travers l’organisation d’ateliers de sensibilisation à l’intention des membres des commissions de fixation du calendrier de mise à feu précoce et l’ouverture des pare-feu.

Durant ces formations dans les cercles de Kéniéba, Kita, Bafoulabé et Kayes, le commandant Sidy Koné, chef de service aménagement des massifs à la direction régionale des eaux et forêts de Kayes, a rappelé aux populations locales que les feux de brousse ont des conséquences négatives sur la vie socio-économique de l’homme, notamment : la déforestation, la perte des matières organiques du sol, l’épuisement des réserves d’humidité, la disparition d’espèces végétales et animales, le réchauffement climatique par la production de gaz à effet de serre.

Aux dires de commandant Koné, seulement le feu de brousse précoce est autorisé : "Article 58 : Toute opération de mise à feu précoce doit se faire dans un cadre strictement contrôlé. Les limites maximales d’extension sont matérialisées par un pare-feu. La mise à feu ne doit être pratiquée que de jour et par temps calme".
Au-delà de cette autorisation, tout autre feu de brousse sera réprimandé dans la région de Kayes selon le représentant de la direction régionale des eaux et forêts de Kayes : "La sanction va d’une simple amende à une peine d’emprisonnement".

Pour encourager les populations dans la lutte contre le feu de brousse, la SGF-AHC a lancé un concours entre les différentes communes des cercles de Kéniéba, Kita, Bafoulabé et Kayes. La Commune qui se distinguera par sa bonne conduite sera primée. Le premier prix est fixé à 300 000 F CFA contre 200 000 F CFA et 100 000 F CFA pour le deuxième et le troisième.

Y Doumbia
L’Indicateur du Renouveau du 04 Décembre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés