Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Korotimi Dembélé et la maison Timi Confection :« La mode est une seconde nature chez moi »

Détentrice d’un diplôme en Ingénierie Comptable et Financière et Promotrice de la maison « Tim Confection », adapter les tissus locaux au style vestimentaire du Mali, est le challenge que Mme Korotimi Dembélé s’est lancée pour créer sa marque de vêtements. Nous vous invitons d’aller à la découverte de cette autodidacte dans le domaine stylisme et qui s’est forgé son nom grâce à sa quête et son assiduité d’apprentissage en ligne et de documentations de son domaine de prédilection.

Présentation de la maison Timi Confection

La maison Timi Confection concerne essentiellement la création, la couture des vêtements sur mesure pour hommes, femmes et enfants.Nous confectionnons des tenues de travail pour diverses entreprises intervenant aussi bien dans le domaine de la restauration, de l’hôtellerie, de l’éducation que du secteur sanitaire.On nous sollicite également pour les cadeaux partenaires suivant les besoins du client qui peuvent être du prêt à porter, des draps de lit , des chaussures, des sacs et des accessoires artisanaux.Nous conseillons aussi nos clients qui ont besoin de définir leur style vestimentaire en fonction de leur morphologie, leur statut et autres éventuels événements auxquels ils pourraient être conviés.

Pourquoi le choix de l’entrepreneuriat ?

La mode est une seconde nature chez moi, alors j’ai décidé d’apporter ma touche personnelle en créant des modèles qui combine modernité et style sur nos tissus locaux, surtout en les adoptant en à un format de vêtement portable au quotidien et par tout citoyen.

Une Timi confection est acquérable à combien ?

Pour les accessoires le prix commence à partir de 2000fcfa, et pour les vêtements la tranche minimale se situe entre 5000fcfa et 8000fcfa. Mais il faut noter que le prix varie en fonction du modèle.

Les principaux challenges auxquels vous êtes confrontés ?

Le problème de la main d’œuvre qualifiée surtout. L’inspiration ne manque pas vu le coût d’achat des matières premières sur le marché , l’importation de certains pagnes(dont la qualité laisse à désirer des fois), et la rareté des compétences sont les véritables obstacles auxquels nous faisons face.

Qu’est ce qui vous passionne le plus dans ce métier ?

Ce que j’aime plus dans ce métier c’est l’esprit de créativité. Faire la promotion de nos tissus locaux en adaptant des modèles de nos style vestimentaire au quotidien.

Vie professionnelle, passion et famille : quel est votre astuce pour trouver le juste milieu ?

Au début c’était très difficile. Accomplir mes tâches professionnelles dans l’entreprise où je suis employée, m’occuper de mes trois enfants ainsi que trouver un créneau pour réaliser ma passion...Avouez que c’est un rythme infernal et qu’il peut paraître impossible mais heureusement que je m’attelle à former mes employés en les adaptant ma manière de travailler pour mieux déléguer. Du coup , j’ai pu trouver le planning « idéal ».

Avez vous été partenaire dans certains événements ou participé à des défilés d’envergure nationale ou internationale ?

Pagne Folie, le Carrefour de Mode, le Mali mode show, Bamako Fashion week, le Festia etc. Nous participons énormément aux événements de mode made in Mali . D’ailleurs nous sommes en partenariat avec Albinos Show, le Forum des jeunes qui se tient chaque année. Et un calendrier en cours pour les défiles à l’extérieur.

Entrepreneuriat et Femme : Votre avis ?

L’entrepreneuriat Féminine évolue au Mali, beaucoup de femmes sortent de l’ombre et entreprennent dans différents secteurs activités. Il y a des groupement de femmes qui s’organisent pour promouvoir leurs différentes activité. MQE( Malienne Qui Entreprennent) dont je fais partie. Cette association organise des expositions pour donner plus de visibilité et des sections de formation sur l’entrepreneuriat féminin. Le marketing, la commercialisation de nos produits, la gestion d’entreprise sont entre autres le credo qu’on nous proposent lors des formations et forums afin de générer plus d’esprit de cohésion et de synergie au sein de notre groupe.

Un conseil pour un novice ou amoureux de l’entrepreneuriat ?

Tout d’abord il faut avoir l’amour de ce qu’on veut entreprendre. Cela nécessite au préalable des recherches, des conseil auprès des entrepreneurs qui ont déjà une expertise dans le secteur d’activé que tu vises. C est l’ amour que cette personne porte à son projet qui l’aidera à supporter toutes les difficulté ou cas d’échec pour pouvoir se relever et continuer, car la démotivation et le découragement est commun à tout entrepreneur à un moment donné. Et l’ingrédient principal pour la réussite d’un entrepreneur réside dans le soutien de son environnement.

A titre d’exemple , lorsqu’une femme mariée decide d’entreprendre dans le domaine événementiel, un domaine où la règle des 40heures de travail n’est pas une évidence,certaines familles notamment l’époux ou un membre de la belle -famille se fondent sur des préjuges pour critiquer les heures tardives auxquelles l’épouse rejoint son foyer. Et malheureusement, elle est souvent contrainte sous le poids de la société d’arrêter son activité, donc de ralentir, voire mettre un terme à son épanouissement personnel.

Aussi, j’invite les jeunes maliens à entreprendre pour plus de créativité dans différents secteurs d’ activités afin de réduire le chômage au Mali.

Liens :
Twitter : https://twitter.com/ConfectionTimi
Instagram : https://www.instagram.com/timiconfection/
Facebook : https://www.facebook.com/timi.confection/?epa=SEARCH_BOX

Boly Keïta
Bamako, le 26 Septembre 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés