Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
L’Association Ahibahou Rassoul préoccupée par les maladies oculaires chez les enfants

« L’enfant ne peut bien étudier, si sa vision est perturbée » dixit M. Moussa Baba Coulibaly

Dans le but d’étendre ses œuvres caritatives, l’Association Ahibahou Rassoul dénommée « les enfants du prophète Mohamed » en partenariat avec la clinique Yeelen ( Centre international d’ophtalmologie du Mali ) a procédé le jeudi 05 septembre 2019 au lancement d’une campagne de consultations gratuites des enfants souffrants des maladies oculaires. Les premières consultations se sont déroulées en présence de son président l’imam Seyidi El Adji Malick Diallo et de monsieur Moussa Coulibaly, l’un des membres de cette association.

C’est donc l’Imam Seyidi El Adji Malick Diallo qui a ouvert cette session des consultations gratuites des enfants. Pour lui, la bienfaisance est une recommandation du prophète Mohamed (PSL).

A cet effet, plus de 15 enfants ont été reçus par le docteur Claude B.O Camara, spécialiste en ophtalmologie et diplômé de l’Université de Sienne (Italie).

Pour le Dr Claude B. O Camara de la clinique Yeelen, ces consultations gratuites sont une occasion d’alerter et d’informer les parents sur les différentes pathologies dont peuvent souffrir les enfants. Selon lui, certains enfants ont des mauvaises notes en classe parce qu’ils n’ont pas une bonne vision et cela est due à plusieurs pathologies qui perturbent leur vision, « au lieu de voir le, l’enfant te lis de ».

Il a également insisté sur la nécessité de se faire consulter par un ophtalmologue afin d’épargner les enfants de certaines maladies telles que : la cataracte, myopie, hypermétropie, presbytie dégénérescence maculaire, astigmatisme etc.

Pour M. Moussa Baba Coulibaly cette initiative de l’association Ahibahou Rassoul n’est pas la première, plusieurs œuvres caritatives et humanitaires avaient déjà été réalisées par les enfants du prophète Mohammed.

D’après lui, l’association qui s’était donnée pour mission de distribuer les fournitures scolaires aux élèves démunis a décidé cette année d’étendre ses œuvres sur d’autres sphères de la société comme la santé notamment la consultation des enfants souffrant des maladies oculaires ou d’une déficience visuelle car « l’enfant ne peut bien étudier si sa vision est perturbée » a-t-il laissé entendre.

Cette session des consultations gratuites qui a débuté hier , va se poursuivre tous les jeudis.

Darcia Utrech Ripoll B.

Bamako, le 06 Septembre 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés