Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
La plateforme « Awn Ko Mali » dit non à un dialogue national bâclé

Les membres de la plateforme « Awn Ko Mali », composée d’organisations de la Société civile et de partis politiques, se sont prononcés, le samedi 27 juillet 2019, à l’issue d’une conférence-débat, sur le dialogue national inclusif. Ils préviennent qu’ils ne participeront pas à un dialogue national bâclé.

Le principe du dialogue national est largement partagé par tous les groupes sociaux du Mali (NDLR, le chef de l’Etat a nommé trois personnalités en charge de conduire le processus). Et tous, à l’exception de quelques-uns, affirment y adhérer. C’est le cas de la plateforme « Awn Ko Mali », qui émet cependant de sérieuses réserves sur la démarche actuelle du gouvernement.

Selon Mme Sy Kadiatou Sow, présidente de l’Adema association, la démarche du gouvernement manque d’inclusivité. Elle estime qu’on a mis la charrue avant les bœufs. « C’est important que le processus en lui-même soit inclusif, que les gens aient confiance en le processus ». Elle dit craindre que le gouvernement seul n’élabore pas les TDR (Termes de référence », définit le mode opératoire, la durée, les participants et désigne ceux qui sont chargés de la conduite du dialogue.

C’est pourquoi, elle plaide pour une plus grande implication de toutes les couches sociales. « Il faut associer toutes les forces vives sans exclusive et mettre au centre du débat, sans tabou, toutes les préoccupations nationales », préconise-t-elle.

Pour sa part, le président du Forum des organisations de la société civile (FOSC) pense que la démarche doit être ascendante. Il estime que le dialogue devrait préalablement être préparé à travers les concertations au niveau des communes, cercles et régions. La tenue du dialogue doit, selon lui, être précédée par la définition des thématiques à aborder.

Il convient de rappeler que la plateforme « Awn Ko Mali » est composée de partis politiques comme Fare, FSD (un regroupement de partis politiques) et d’organisations de la société civile (ADEMA-Association, CNID Association, CSTM, Forum des organisations de la société civile). Les membres de la plateforme « Awn Ko Mali » affirment avoir la volonté de créer un large front pour le Mali.

Cheick Bougounta Cissé
Le Wagadu du 01 Aout 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés