Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Lancement du Mouvement des gilets verts : « Toute personne a droit à un environnement sain » dixit Husseyni Amion Guindo.

Le ministre de l’environnement de l’assainissement et du développement durable, Housseyni Amion Guindo a procédé le samedi 17 Aout 2019 au lancement officiel du mouvement des « gilets verts ». Ce mouvement vise à sensibiliser la population sur la protection de l’environnement à travers des opérations d’assainissement.

Initié par le ministère de l’environnement et de l’assainissement, les « gilets verts » sont des jeunes engagés pour la protection et l’assainissent de la ville de Bamako et ses environs. Cette opération vise à favoriser l’émergence d’une société civile indépendante, consciente des enjeux de la gestion efficiente de leur cadre de vie. Avec comme slogan : « je suis gilet vert, mon environnement je m’engage », le ministère de l’environnement et de l’assainissement entend encourager les jeunes, les femmes, les ONG et les associations dans la protection de l’environnement.

Ils sont au nombre de 2168 jeunes qui seront mobilisés à travers les 6 communes du District de Bamako et environnant en vue de mener des campagnes de sensibilisation et de mobilisation autour de la protection de l’environnement.

Cette opération a été saluée par les autorités communales et coutumières de Bamako présentes pour la circonstance. Selon eux, l’assainissement de Bamako est devenue préoccupante au regard des quantités des déchets solides et liquides produits chaque jour, le manque de dépotoir approprié…. Selon le président du Réseau des Communicateurs Traditionnel (RECOTRADE) Mouctar Koné, ce mouvement permettra de sensibiliser la population qui dépose les ordures dans les caniveaux. Pour lui, cette utilisation des caniveaux comme dépotoir d’ordure est la principale cause des inondations à Bamako

Dans son discours de lancement, le ministre Housseyni Amion Guindo a évoqué les défis environnementaux auxquels le Mali est confronté. « Le Mali, pays sahélien à vocation agro-sylvo-pastoral, demeure fortement préoccupé par les changements climatiques, la désertification, la pollution de l’eau et de l’air. » dixit Housseyni Amion Guindo. Pour lui, ces défis menacent la survie et le développement du Mali alors que les ressources naturelles constituent la base de subsistance et de richesse de la population. Pour relever ces défis, le ministre de l’environnement et de l’assainissement M. Guindo a exhorté une conjugaison des efforts.

« Toute personne a droit à un environnement sain. La protection, la défense de l’environnement et la promotion de la qualité de la vie sont un devoir pour tous et pour l’Etat » a affirmé Housseyni Amion Guindo. C’est pourquoi M. Guindo a invité les gilets verts à tout mettre en œuvre pour relever les défis de l’environnement au Mali.

Bissidi Simpara
Bamako, le 19 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés