Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Layon Na Mariam : l’entrepreneuriat n’est pas forcément une question d’argent ; il faut juste avoir… »

TCHIZEUR une œuvre de la jeunesse.

Layon Na Mariam : l’entrepreneuriat n’est pas forcément une question d’argent ; il faut juste avoir… »

Détentrice d’une licence en réseaux informatiques et télécommunication à l’Ecole Universitaire de technologie et de Gestion ( EUTG) et d’un Master 1 à l’Institut des Technologies Appliquées de Bamako ( ITA). Madame Layon Na Mariam a commencé sa carrière professionnelle au complexe scolaire Louise Taillet puis à vision Futur Education. Elle est actuellement la directrice de TCHIZEUR Sarl (société à responsabilité limitée). Dans cette interview qu’elle a bien voulu nous accorder, Mme Layon Na Mariam, nous parle de TCHIZEUR.

Afribone : C’est quoi TCHIZEUR ?

Layon Na Mariam : TCHIZEUR est une jeune entreprise qui a officiellement lancé ses activités le 02 septembre dernier. Elle a été cofondée par madame Djeneba Sow et monsieur Salifou Dierma qui ont prospecté le marché et ont découvert le besoin qui se posait en terme de courses et de livraison de divers produits . Ils se sont proposés d’apporter une solution à tous ces problèmes journaliers. D’ailleurs, il n’est toujours pas évident d’avoir quelqu’un à votre disposition pour effectuer vos courses immédiatement lorsque vous êtes au travail ou occupé par une autre tâche. TCHIZEUR est donc cette entreprise qui s’est donné la tâche d’aider ses clients en termes de courses, livraisons et envois de colis tout en faisant le plus d’économies possible (du temps, de l’énergie, de l’argent). Pour ce faire, Elle a mis à disposition de sa clientèle cinq lignes téléphoniques dont un numéro Telecel, deux numéros Orange et deux numéros Malitel.

Outre ces cinq lignes téléphoniques TCHIZEUR est aussi active sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram. Nous avons également une application qui est en pleine conception ( en cours ) et sera bientôt opérationnelle et dont le nom sera dévoilé d’ici là. Elle pourra être installée sur les téléphones (Android) et les ordinateurs portables.

Afribone : Pourquoi TCHIZEUR ?

LNM : TCHIZEUR est un mot composé, qui tire son origine du bambara « Tchi » qui signifie une course , une commission et « Zeur » pour parler de celui qui fait la course, le coursier ou livreurs.

Afribone : Est-ce que les Maliens sont prêts à dépenser assez d’argent pour un seul plat à cela s’ajoute les frais de livraison ?

LNM : Nous voulons satisfaire toute la population et sinon une grande partie de la population j’entends par là : les entreprises, les célibataires, les travailleurs et même les familles qui voudraient bien varier leur alimentation. Mais également toutes ces personnes peuvent avoir recours à Tchizeur pour d’autres services que la restauration, dans tous les domaines. Pourvu juste que la course soit légale, TCHIZEUR l’effectue avec promptitude, rigueur et professionnalisme.

De nombreux bamakois ont des responsabilités professionnelles et des occupations familiales qui ne leur permettent pas souvent de régler correctement certaines courses importantes : récupérer un habit chez le blanchisseur, ou les enfants à l’école, assurer la livraison de courrier pour une entreprise, acheter et livrer le dîner d’un particulier… Nous pensons que les coûts de Tchizeur sont à la portée du Bamakois moyen qui souhaite alléger ses charges en nous délégant leurs Courses et livraisons.

Depuis le lancement de TCHIZEUR à ce jour , combien d’emplois a-t-elle octroyé aux jeunes ?

LNM : Tchizeur salarie pour un début huit jeunes dans son administration et pour les services de course et de livraison. En plus des « Tchizeurs employés » c’est-dire les agents employés à plein temps, nous avons créé le concept de « Tchizeur associé » visant plusieurs jeunes étudiants (filles ou garçons ) , qui ont des motos, voitures et qui ont du temps à exploiter à s’auto employer. Ces jeunes qui sont appelés « Tchizeurs associés » sont ponctuellement contractualisés à travers un partenariat pour assurer au nom de Tchizeur des courses et livraisons chaque fois que nous sommes sollicités par des clients dans le secteur géographique de ces Tchizeurs associés et que nous ne pouvons assurer le service par nos Tchizeurs employés. Nous procédons par un prélèvement minimum sur le gain des courses et livraisons assurées par les Tchizeurs associés Le concept est très bénéfique pour les étudiants et les jeunes sans emploi. Les Tchizeurs associés bénéficient d’une formation relative à notre protocole de livraison et course pour garantir la qualité du service.

Afribone : Aviez-vous l’intention d’étendre votre entreprise au niveau national voire international ?

LNM : Pour l’instant, nous sommes en train de travailler pour avoir une bonne assise à Bamako et dans d’autres grandes villes du pays. Nous souhaitons également nous étendre dans la sous-région. Nous sommes déjà en partenariat avec certains services publics et privés, restaurants, supermarchés, sociétés de transport, etc.

Afribone : Que pensez-vous de l’entrepreneuriat ?

Afribone : De nos jours, l’Etat n’a pas les moyens d’embaucher toute la jeunesse. La preuve chaque année, des milliers des jeunes sortent des Universités avec des Licences et Masters mais se retrouvent sans emploi. Et Je me dis que quand on a des idées, il faut rechercher les moyens et s’investir.

Pour rappel, l’entrepreneuriat n’est pas forcément une question d’argent ; il faut juste avoir de la passion et du courage pour oser. il y a des gens qui ont débuté avec zéro franc en rendant juste des services çà et là moyennant quelques sous mais qui aujourd’hui sont devenus actionnaires de plusieurs entreprises. Les jeunes doivent sortir de leur zone de confort, ils ne doivent pas attendre que tout leur soit offert. Ce que je peux demander aux jeunes c’est de se lancer, il ne faut pas attendre d’être embauché dans un bureau ; il n’y a pas de métier qui rabaisse, du moment où il te permet de t’épanouir financièrement de manière légale. La preuve TCHIZEUR SARL est l’idée de deux jeunes entrepreneurs qui ont faits mains et pieds pour la concrétiser, qui se sont entourés de jeunes employés compétents. Tout ce beau monde œuvre chaque jour à faire de TCHIZEUR SARL le leader Malien dans le domaine des courses, livraisons et envois de colis.

Darcia
Bamako, le 04 Octobre 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés