Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Le chef de l’État à l’Armée : « Je n’ai aucun doute que nous gagnerons à terme cette guerre asymétrique »

C’était hier à Koulouba lors de la présentation des vœux du Nouvel An de l’Armée au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta

L’événement a été l’occasion de jeter un regard rétrospectif sur les Forces de défense et de sécurité et d’envisager l’avenir avec plus de détermination et de rigueur, en contribuant à doter notre pays d’une armée républicaine, restructurée, combattante et professionnelle.

Premier à prendre la parole, le chef d’Etat-major général des Armées a indiqué que dans un contexte notamment marqué par la recrudescence du terrorisme, l’explosion des guerres asymétriques, les Forces armées du Mali (FAMa), sur instructions du président de la République, ont revu leur stratégie militaire, avec le nouveau concept opérationnel (CONOPS) qui a été validé par le Conseil supérieur de la défense nationale, le 27 décembre 2019.

« Ce CONOPS consacre une part importante à l’offensive, au relèvement du niveau de commandement opérationnel sur le terrain, au rôle du vecteur aérien, à l’amélioration des conditions de protection et d’engagement de nos hommes », a détaillé le général Abdoulaye Coulibaly. Les FAMa, a-t-il indiqué, participent et continueront de participer inlassablement aux efforts de désenclavement, de protection des populations et de développement du pays. « En termes d’équipements, les FAMa de 2019 sont sans commune mesure avec ceux de 2013, cela grâce à la Loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) », a confié le général Coulibaly.

De même, sur le plan social, l’année dernière, grâce au chef suprême des Armées, les militaires ont bénéficié de logements sociaux, de l’enrôlement de 265 pupilles de la nation à l’Office national des pupilles et de l’ouverture d’un compte bancaire individuel à leur nom avec une provision de 100.000 Fcfa par enfant et par trimestre.

Au titre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, le général Abdoulaye Coulibaly a noté des progrès dont la réintégration dans les FAMa, de 668 éléments des mouvements armés anciennement membres des Forces armées et de sécurité. Il y a eu aussi l’admission aux centres d’instruction des FAMa de 1330 éléments.

Le chef d’État-major général des Armées n’a pas manqué de mentionner le partenariat exemplaire entre les FAMa et certains pays voisins, ainsi que la Minusma et la force Barkhane. Cette dernière, en plus de son combat contre le terrorisme, apporte du soutien et des appuis logistiques à nos forces, a témoigné le général Coulibaly.

…….lire la suite sur https://www.lessor.site/
Le 10 Janvier 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés