Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Le ministre Oumar Hamadoun Dicko rend visite à la CMT et la CDTM

Pour l’apaisement du climat social : Le ministre Oumar Hamadoun Dicko rend visite à la CMT et la CDTM

Dans le cadre de sa mission de pacification du climat social, le ministre du Dialogue Social, du Travail et de la Fonction Publique, Oumar Hamadoun Dicko a effectué, le jeudi 12 mars 2020, une série de visites de travail à la Confédération malienne du travail (CMT) et à la Centrale démocratique des travailleurs du Mali (CDTM).

Dans ces deux structures, les séances de travail du ministre Dicko avec l’ensemble des militants des centrales syndicales se sont déroulées à huis clos. C’était en présence de la présidente de la CMT, Mme Kamaté Kadidia Touré et de la secrétaire générale de la CDTM, Mme Sidibé Dédéou Ousmane.

Il faut noter que partout où il a passé, le ministre du Dialogue Social, du Travail et de la Fonction Publique, Oumar Hamadoun Dicko a échangé avec ses partenaires par rapport à l’état des lieux du traitement des procès-verbaux déposés au niveau de son département, de l’organisation d’un dialogue social et de recueillir les préoccupations des militants des deux centrales syndicales. Au total : 140 procès-verbaux déposés courant les cinq dernières années dont 56 procès-verbaux du secteur public et 84 procès-verbaux du secteur privé des 68 syndicats reconnus et des 20 syndicats affiliés au Mali sont en cours de traitement.

A la sortie de la salle, Mme Kamaté Kadidia Touré, présidente de la Confédération malienne du travail (CMT) s’est prêtée à nos questions. Elle s’est dite satisfaite de cette visite de travail du ministre, Dicko qui a permis de faire le point de la situation des procès-verbaux et de prendre en compte les préoccupations des militants. Pour elle, la CMT est toujours disponible à échanger avec le gouvernement par rapport aux problèmes de ses militants et de leurs propres entreprises. Selon elle, le dialogue social existe déjà dans notre pays mais qu’il doit être renforcé.

« Notre préoccupation est que le dialogue social soit davantage renforcé pour l’apaisement du climat social. » a-t-elle estimé. Avant de relever qu’il y a le problème d’harmonisation des salaires au niveau de certaines entreprises dans notre pays et le problème de l’enseignement dont ce dernier constitue, selon elle, une préoccupation majeure actuellement de tous les maliens. « Aujourd’hui, la plus grande préoccupation, c’est le problème d’éducation. Ça fait un bon moment que les enfants ne vont pas à l’école. Il est douloureux pour un parent d’élève qui se lève le matin regardé ses enfants en train de prendre du thé ou assis au grain sans rien faire. Nous souhaitons vraiment qu’une issue favorable soit trouvée bientôt.

Alors, il nous a rassuré qu’il est pieds d’ouvre pour trouver très rapidement une solution à la crise scolaire. » a-t-elle dit. Du côté de la CDTM (Centrale démocratique des travailleurs du Mali), Mme Sidibé Dédéou Ousmane, s’est réjouie de cette visite de travail qui constitue une troisième du genre par le ministre Dicko dans le cadre du raffermissement du climat social apaisé dans notre pays.

« Le ministre nous a fait le point des procès-verbaux signés avec l’ensemble des syndicats du Mali et particulièrement avec la CDTM, le point également de la situation de la mise en œuvre des procès-verbaux de la CDTM et les TDR par rapport à l’exécution du programme pour la tenue de la conférence sociale. » a-t-elle dit.

Pour sa part, le ministre du Dialogue Social, du Travail et de la Fonction Publique, Oumar Hamadoun Dicko s’est dit enrichi après les échanges avec ses partenaires pour l’apaisement du climat social dans notre pays.

Moussa Dagnoko
Le Républicain du 13 mars 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés