Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Législatives en commune IV du district de Bamako : L’alliance Parena-Ramata plus à la conquête de l’hémicycle

Les candidats du parti pour la Renaissance Nationale (Parena) Cheick Oumar Koné et de Ramata plus Aliou Badara Dembélé ont lancé leur campagne le dimanche 08 Mars 2020 au siège du mouvement politique Badenya ton de la commune IV par une séance de lecture du saint coran. C’était devant les deux candidats ainsi qu’en présence de plusieurs militants résolus à leur assurer une victoire probante.

« Nous avons choisi de faire simple et de ne pas suivre les pas de certains qui lancent en fanfare leur campagne par des concerts ou autres festivités qui en réalité montrent leur désir de ne pas rompre avec le passé. Si nous avons lancé notre campagne par la lecture du saint coran, c’est pour prouver que nous sommes animés par un sentiment de changement pour être des intermédiaires entre la population de notre commune et le gouvernement afin d’apporter le changement escompté », a rappelé les candidats du Parena et de Ramata plus Cheick Oumar Koné et Aliou Badara Dembélé.

Le développement de la commune IV est notre préoccupation majeure, et nous poserons des actes allant dans ce sens, selon eux. Les deux candidats ont exprimé qu’ils ont eu a déjà posé plusieurs actes contribuant à l’épanouissement de la commune l’installation des lampes solaires pour lutter contre l’insécurité, octroi de l’eau potable à des citoyens nécessiteux etc. Selon eux, le Mali a besoin de varis patriotes conscients de leur engagement pour la cause du peuple.

Le peuple malien souffre énormément des maux comme la corruption, l’injustice, la mauvaise gestion et il va falloir faire des propositions de loi dans ce sens pour mettre fin à ces pratiques qui contribuent à enfoncer le pays et a entraver son développement déplorent-ils. Les deux candidats du Parena et de Ramata plus ont invité les citoyens de la commune à sortir massivement pour retirer les cartes d’électeurs et de voter pour les candidats qui ont comme souci le développement de la commune et non pour des candidats qui tentent d’acheter la population par l’argent volé sur le dos de cette même population.

Moussa Samba Diallo
Le Républicain du 12 Mars 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés