Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Les travailleurs de l’Assemblée nationale en grève les 12, 13 et 14 décembre

Les travailleurs de l’Assemblée nationale en grève les 12, 13 et 14 décembre : le syndicat des institutions de la République apporte leur soutien

Dans un préavis de grève en date du 27 novembre 2018 déposé sur la table du président de l’Assemblée nationale, le comité syndical de l’hémicycle dirigé par Ibrahim Mahamane Touré exige l’adoption de la proposition de loi N° 18/37-5L portant statut du personnel parlementaire. Pour la satisfaction de leurs doléances, le comité syndical prévoit une grève de 72 heures du 12 au 14 décembre 2018. A cet effet, dans une correspondance en date du 07 décembre 2018, la section syndicale des institutions de la République (SSIR), a décidé d’apporter son soutien aux travailleurs de l’Assemblée nationale.

Dans cette correspondance, le secrétaire général de la section syndicale des institutions de la République (SSIR) a invité les secrétaires généraux des institutions de la République à observer le mot d’ordre de grève du comité syndical de l’Assemblée nationale. « Messieurs les secrétaires Généraux, la section syndicale des institutions de la République, convaincue du bien fondé des revendications du comité syndicale de l’assemblée nationale du Mali, soutient et demeure solidaire au préavis de grève déposé sur la table du bureau de l’Assemblée nationale pour les dates du 12, 13 et 14 décembre 2018. A cet effet, la Section syndicale des Institutions de la République invite tous les travailleurs des Institutions à observer le mot d’ordre de grève de nos collègues de l’Assemblée nationale », a souligné le secrétaire général adjoint de la section syndicale des institutions de la République (SSIR), SAID AG RHALY. Selon le secrétaire général du comité syndical, Ibrahim Mahamane Touré, ce mouvement de grève va sérieusement perturber le vote du projet de loi de finance 2019, celui de la loi portant loi d’entente nationale et d’autres projets de loi non des moindres prévus dans la période de la grève de 72 heures.

Aguibou Sogodogo
Le Republicain du 10 Decembre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés