Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Logements sociaux : Les espaces réservés pris d’assaut

Après la visite de quatre ministres de l’Urbanisme et de l’Habitat sur le nouveau site des logements sociaux sis à N’Tabacoro, des problèmes persistent toujours. Deal : C’est l’ensemble des espaces réservés qui sont pris d’assaut, nous a confié un contrôleur de la direction de l’Urbanisme et de l’Habitat. Rien ne se fait pour dissuader les auteurs de cette spéculation foncière qui ne dit pas son nom.

Hier, lundi 22 octobre 2018, lors de la visite du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Mohamed Sidibé, il a pu dénombrer un certain nombre d’insuffisances pour le bon déroulement des travaux des nouveaux logements sociaux. Au nombre des difficultés, l’accaparement des espaces verts et des espaces réservés pour les équipements (Lieux de culte, écoles…).

Pour en savoir davantage, nous avons rapproché un contrôleur de la direction de l’Urbanisme et de l’Habitat qui nous a confié ses inquiétudes concernant la finalité du projet. « La situation qui nous préoccupe de plus concernant le suivi du projet, c’est l’occupation déjà par des individus des espaces verts et des espaces réservés pour les équipements. On les dissuade en vain mais ils continuent leur construction anarchique. Quand on leur demande, ils nous brandissent des faux documents », explique notre source. Pis, en plus des espaces réservés, les voies d’accès de la nouvelle cité sont aussi presque toutes occupées par des constructions anarchiques et aucune disposition n’est envisagée pour libérer ses accès. Une situation qui bloque le projet ainsi que l’attribution des logements sociaux. « Cette situation des voies d’accès est aussi préoccupante, les gens sont en train aussi de construire sur les voies d’accès et personne ne bronche. Nous allons espérer sur ce passage du ministre pour que des décisions soient prises pour mettre fin à l’anarchie sur le nouveau site des logements sociaux », a dit notre interlocuteur.

Une autre explication, toutes ces tractations concourent à retarder la fin des travaux ainsi que l’attribution des logements sociaux.

O.D
L’Indicateur du Renouveau du 23 Octobre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés