Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Lutte contre la corruption : « nous envisageons d’ouvrir systématiquement des enquêtes...

Lutte contre la corruption : « nous envisageons d’ouvrir systématiquement des enquêtes sur tous les cas de corruption dont nous aurons connaissance par suite de plaintes, de dénonciations ou d’autres voies » dixit Mamoudou Kassogué

Après dix jours de sa prise de service, le nouveau procureur de la République près du tribunal de Grande Instance de la Commune III en même temps Procureur du Pôle Economique et Financier de Bamako M. Mamoudou Kassogué a dévoilé à la presse son ambition de lutter contre la corruption au Mali. C’était le jeudi 22 Aout 2019 dans la salle d’audience du tribunal de la commune III.

D’entrée de jeu, le nouveau procureur Mamoudou Kassogué a ébauché l’ampleur de la corruption au Mali. Il estime que la corruption existe sous tous les cieux.

Pour mener efficacement sa lutte contre la corruption, le conférencier a enlevé toute équivoque sur sa détermination. « Nous envisageons d’ouvrir systématiquement des enquêtes sur tous les cas de corruption dont nous aurons connaissance par suite de plaintes, de dénonciations ou d’autres voies ».

Concernant les affaires sur « les avions cloués au sol » et l’affaire « des ristournes de la confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton », le procureur a affirmé qu’il a ordonné l’ouverture des enquêtes. Selon ses dires, il en sera de même pour tous les cas qui seront portés à leur connaissance. « Nul n’étant au-dessus de la loi, des poursuites seront systématiquement engagées contre toutes les personnes que les enquêtes feront découvrir comme étant présumés auteurs, coauteurs ou complice de faits de corruption » a affirmé M.Kassogué.

Par rapport aux informations qui taxent la justice d’être responsable de l’échec de la lutte contre la corruption, le nouveau procureur du pôle économique et financier de Bamako M. Mamoudou Kassogué, estime qu’elles sont fausses.

Selon lui, la justice et le pôle économique et financier sont confrontés à des difficultés. Parmi ces difficultés il a cité : la faiblesse des moyens mis à la disposition des pôles économiques et financiers ; les interventions tous azimuts et inopportunes dans les affaires judiciaires entre autres. Malgré ses insuffisances, le Procureur Kassogué compte relever le défi tout en capitalisant et en amélioriant toutes les bonnes pratiques acquises au contact de la réalité et au fil des formations reçues et celles léguées par les anciens procureur.

L’occasion était bonne pour le conférencier d’inviter la population à se joindre à eux dans la lutte contre la corruption « l’ampleur avec laquelle le phénomène est actuellement perçu au sujet de notre pays, tant au plan national qu’international, est inquiétante et doit nous interpeller tous » a conclu M.Kassogué.

Bissidi Simpara
Bamako, le 23 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés