Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Le Débat
Lutte contre les changements climatiques : Une vingtaine de femmes formées par le REFEDE-Mali

Durant trois jours, une vingtaine de membres du Réseau des femmes pour les droits environnementaux du Mali (REFEDE-Mali) ont été informées et sensibilisées sur les rôles et responsabilités des femmes et la neutralité à la dégradation des terres. L’objectif est de faire des recommandations en vue d’améliorer la participation des femmes dans la prise de décision.

La désertification et la dégradation des terres constituent un obstacle majeur à la réalisation des objectifs environnementaux et de développement. C’est un problème à la fois local, régional et global, qui touche autant les zones sèches que le reste du monde.

Face à cette situation, la neutralité en termes de dégradation est apparue comme un nouveau concept mobilisateur pour la communauté internationale. Car il s’est avéré urgent d’intensifier une prise de conscience de la nécessité de réduire la dégradation des terres et de restaurer les terres dégradées. 

Partant de ce constat, le Réseau des femmes pour les droits environnementaux du Mali (REFEDE-Mali), en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD), CARL et Réseau Sahel désertification, a initié un atelier de formation à l’intention de ses membres. Ladite formation s’est déroulée du 24 au 26 octobre 2019 à son siège sis à ONG AVPIP. La cérémonie d’ouverture était présidée par la présidente du REFEDE-Mali, Mme Kouyaté Goundo Sissoko.

Placé sous le thème « neutralité à la dégradation des termes -rôles et responsabilités des femmes », cet atelier vise à partager avec les femmes du réseau des informations sur la neutralité en terme de dégradation des terres (NDT).

Durant trois jours, les participantes seront informées et sensibilisées sur la neutralité en termes de dégradation des terres (NDT). Elles seront aussi informées sur l’état de la mise en œuvre et le rôle des femmes dans la neutralité en termes de dégradation des terres (NDT).

À travers cette formation, le Réseau des femmes pour les droits environnementaux du Mali (REFEDE-Mali) veut améliorer la participation des femmes dans la prise de décision.

L’atelier est présenté sous forme de sessions plénières et composé d’activités organisées sous forme de discours, de présentations en plénières ; en plus de séances de questions et débats, de travaux en groupes. 

Y. Doumbia

29 Octobre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés