Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
M. Thierno Amadou Omar Hass DIALLO : « …Pour confirmer l’abandon total et sans réserve de « l’Education sexuelle complète »

Grâce aux efforts du haut conseil islamique, le gouvernement malien a capitulé intégralement le projet de l’éducation sexuelle complète dans les écoles, lors d’une rencontre presque secrète avec les chefs religieux hier 02 janvier. L’ensemble des leaders religieux, musulmans, catholiques et protestants étaient présent pour l’occasion.

L’annonce a été faite par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass DIALLO, en présence de son collègue, le professeur Abinou TEME, ministre de l’Education nationale, celui de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, également Porte-parole du Gouvernement, M. Amadou KOITA.

Le ministre DIALLO par ces mots, traduits de la langue nationale, confirme l’arrêt pur et simple de ce programme qui a fait bouillonner l’opinion publique : « Mes collègues et moi avons reçu un appel téléphonique du Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Soumeylou Boubèye MAIGA, pour confirmer l’abandon total et sans réserve de « l’Education sexuelle complète » comme programme scolaire dans le cycle primaire de notre pays ; pas plus que 20 mn avant d’entrée en salle pour cette rencontre.

En conformité avec l’annonce faite par le Président de la République, Chef de l’Etat, lors de son adresse solennelle à la Nation pour le nouvel An …ll ne saurait en être autrement, si l’on sait la foi qui anime les plus hautes autorités de notre pays et l’attachement du Gouvernement aux valeurs morales et sociétales de notre vielle Nation ».

C’est une victoire pour les religieux de ce pays, qui ont combattus d’arrache-pied pour l’abandon de ce projet que M. Mahmoud Dicko qualifiait d’ « entrave à nos mœurs locaux ».

Le Secrétaire général du Haut conseil islamique et porte-parole de la communauté musulmane, le Pr Mamadou DIAMOUTANI, a de son côté salué cette annonce comme un grand soulagement « pour le bonheur de toutes les personnes attachées à notre religion et à nos valeurs sociétales ».

Aïssata Keïta

Bamako le 03 Janvier 2019

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés