Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Madame Charlotte Petri Gornitzka : « Ce sont eux les bâtisseurs de l’avenir de ce beau pays ».

Fin de la mission de haut niveau de l’UNICEF sur la protection et l’éducation des enfants au Mali

Madame Charlotte Petri Gornitzka : « Ce sont eux les bâtisseurs de l’avenir de ce beau pays ».

Dans le cadre d’un programme conjoint de coopération entre la République du Mali et l’UNICEF en matière de protection et d’éducation des enfants . La mission de haut niveau de l’UNICEF représentée par Madame Charlotte Petri Gornitzka, directrice exécutive adjointe de l’UNICEF, de Muzoom Almellehan, ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF et activiste syrienne pour le droit des enfants a animé le mercredi 21 août 2019, un point de presse dans la salle de conférence de l’UNICEF. L’événement s’est déroulé en présence de Mme Eliane Luthi, responsable de communication de l’UNICEF Mali et de plusieurs médias.

Après une visite de quatre jours au Mali, c’est finalement devant les hommes des médias que Mme Charlotte Petri Gornitzka a saisi l’occasion pour lancer un vibrant appel aux investisseurs, afin d’œuvrer davantage dans l’éducation et la protection des enfants au Mali.

Au cours de cette mission, Mme Charlotte Petri Gornitzka accompagnée de Muzoom Almellehan, ont pris le soin de visiter plusieurs sites de mise en œuvre du programme de coopération entre le gouvernement malien et l’UNICEF ainsi que ses partenaires de Mopti et Bamako. Il s’agit des espaces temporaires d’apprentissages, des espaces amis des enfants et des programmes radio menés par les enfants et jeunes.

Pour sa part, impressionnée par le potentiel des enfants journalistes et jeunes acteurs de la paix qu’elle a rencontré durant cette visite et qui malgré les violences ont gardé espoir Mme Muzoom Almellhan a rappelé ce qui suit : « les garçons tout comme les filles présentent une grande force de changement positif pour le Mali. Ils doivent grandir dans un environnement qui les protège et les aide à s’épanouir et à réaliser leurs rêves ».

C’est dans cette optique que Mme Charlotte Petri Gornitzka a mentionné le rôle primordial que jouent les enfants et les jeunes dans la construction d’une paix durable au Mali, selon elle : « la paix et le développement socio-économique commence par l’investissement dans les enfants et les adolescents particulièrement les filles . Ce sont eux les bâtisseurs de l’avenir de ce beau pays » ; a-t-elle déclaré.

Concernant la fermeture de plus 950 écoles liées à la situation sécuritaire dans le centre et le nord du pays, Mme Charlotte Petri Gornitzka a insisté sur la protection des enfants victimes de violence : « Aujourd’hui, nous voulons que la protection des enfants soit une réalité ».

Elle a par ailleurs souligné la nécessité d’investir dans l’éducation de qualité dans un espace protecteur pour chaque enfant : « Pour les enfants en situation d’urgence , l’éducation sauve des vies. L’éducation donne aux enfants une stabilité et un cadre pour les aider à faire face au traumatisme qu’ils ont vécu. L’éducation joue également un rôle critique dans la protection des enfants contre les violations graves, les mauvais traitements et l’exploitation sexuelle », a-t-elle précisé.

Selon les chiffres révélés par la mission de haut niveau de l’UNICEF plus 377.000 enfants ont besoin d’une urgente assistance en matière de protection au Mali et un enfant sur trois est privé de scolarité. D’où la collaboration entre l’UNICEF et le gouvernement malien, les Nations-Unies et la société civile pour essayer de fournir des services de protection et d’éducation aux enfants qui en ont besoin.

Pour ce faire, l’UNICEF compte sur les hommes des médias : « Les médias ont un grand rôle à jouer dans la réalisation du droit de l’enfant. Toute fois qu’ils accordent la parole à un enfant, ils contribuent d’une manière ou d’une autre à l’application de ce droit » a conclu Mme Elian Luthi, responsable de communication UNICEF Mali.

Darcia
Bamako, le 22 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés