A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
Arrestation de Bakary Togola pour détournement
Dialogue national inclusif : Le rapport de l’atelier de la société civile remis au Triumvirat
Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO met 1 milliard de dollars sur la table, avec effet immédiat
Choix des universités et grandes écoles : Les admis au Bac à...
20ème édition de la journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle...
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

« Un total non justifié de 9 462 152 071 FCFA écarts découverts

L’affaire est confiée à un juge d’instruction qui approfondira l’enquête en vue d’établir la culpabilité ou non de Bakary Togola...

Lire

17-09-2019

Arrestation de Bakary Togola pour détournement

 

Violence xénophobe en Afrique du sud

 
Le Républicain | Inter Bamako | Tjikan | Sport | 22 Septembre | Le Reporter | L'Indicateur du Renouveau | Le Carrefour | La Mutation | Le Débat |
 
Sur le fil de l'actualité...
Atelier de validation des termes de référence du dialogue politique inclusif
Edito : Nécessaire consensus pour un dialogue véritablement inclusif
Manifestation contre le mauvais état des routes : Bamako entre dans la danse
Situation du pays
Bombardement de sa base : Le Dan Na Ambassagou accuse le gouvernement
Heure de vérité : Il faut impérativement chasser les voyous de Kidal
Éducation des enfants en situation de crise : Un challenge à relever
CÔTE D’IVOIRE
Giga-meeting annonce du PDCI/FPI : Vous avez bien dit réconciliation !

C’est, en principe, demain 14 septembre que le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) et le FPI (Front populaire ivoirien) tiendront conjointement un meeting à Abidjan. De l’avis de ses organisateurs, il s’agit d’un giga-meeting. L’on peut déjà se poser plusieurs questions à propos de cet évènement. La première est de savoir s’il aura effectivement lieu. La deuxième : dans quelle enceinte ? La troisième est de savoir, au cas où il aurait lieu, la tonalité des discours qui y seront prononcés. Enfin, il sera intéressant en cas d’effectivité de ce meeting conjoint, de prendre la vraie mesure de la capacité de mobilisation de ces deux grands du landerneau politique ivoirien. En attendant d’avoir des éléments de réponse à ces questions, le maître-mot qui revient quant à l’objectif de ce meeting, est de « sauver » la Côte d’Ivoire par la réconciliation. Et ceux qui en sont capables aux yeux du PDCI et du FPI, c’est le Sphinx de Daoukro et le Christ de Mama, c’est-à-dire respectivement Bédié et Gbagbo. En tout cas, les organisateurs de ce giga- meeting ont bien dit réconciliation. Et plus qu’un mot, pour plagier Félix Houphouët Boigny, la réconciliation est un comportement. De ce point de vue, on ne peut que souhaiter bon ménage au jeune couple PDCI/FPI. Car la Côte d’Ivoire a véritablement besoin que ses fils et filles regardent ensemble dans la même direction.LePays

TUNISIIE
L’ex-président Ben Ali dans un état critique ?

L’ex-président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali a été hospitalisé pour de graves problèmes de santé en Arabie saoudite, rapportent plusieurs médias tunisiens et internationaux. Âgé de 83 ans, Ben Ali vit en exil en Arabie saoudite depuis la révolution de 2011 qui a mis fin à son régime autocratique. Selon des sources bien informées du média Espace Manager, l’ex-président aurait été victime d’un malaise et transféré à l’hôpital de Djeddah depuis plusieurs jours. En début d’année, l’ancien président avait dû aussi être hospitalisé après avoir fait une chute chez lui, rapporte la même source. La rumeur s’emballe. Mais face aux rumeurs alarmistes, son avocat a finalement communiqué publiquement sur son état de santé. Halima Ben Ali, fille de l’ancien président Zine el-Abidine Ben Ali a indiqué, ce jeudi 12 septembre 2019, dans une déclaration transmise à Business News par l’avocat Mounir Ben Salha, que son père n’est pas mourant, ni agonisant. Selon Me. Ben Salha, Halima Ben Ali a tenu à transmettre un message indiquant que : « Contrairement aux rumeurs circulant sur les réseaux sociaux, Zine Eel-Abidine Ben Ali n’est pas mort. Il n’est pas très malade ou mourant non plus. Il est juste malade comme peut l’être toute personne de son âge. Il se trouve à l’hôpital et son état de santé est stable », assure-t-il.LePoint

ZIMBABWE
Le cercueil de Mugabe exposé au stade Rufaro pour l’adieu de ses partisans

Sa dépouille a été transportée au stade Rufaro, dans la banlieue d’Harare, où l’attendaient plusieurs milliers de personnes réunies dans les gradins. Un stade symbolique puisque c’est là qu’en avril 1980, il a pris les rênes de l’ancienne Rhodésie sous domination blanche. C’est sous le regard de Grace Mugabe, enfoncée dans son fauteuil, que des milliers de Zimbabwéens ont défilé devant le cercueil de l’ancien chef d’État. Tous sont de fervents supporters de la Zanu-PF, le parti au pouvoir. La plupart sont venus des quartiers pauvres avoisinants. Certains ont été transportés par bus des zones rurales, comme ce fermier venu du Manicaland, à l’est du pays. « Robert Mugabe a fait plus que n’importe qui pour que nous puissions avoir notre indépendance totale, assure-t-il. Indépendance économique, indépendance de la terre… Car cette terre est à nous, Zimbabwéens. Grâce à lui, j’ai reçu 250 hectares de terres, aujourd’hui, je me dois de venir lui rendre hommage. » À côté de lui, une vieille femme vêtue d’un pagne aux couleurs de la Zanu-PF acquiesce. « Il nous a éduqués, il a construit des cliniques, des universités. Il nous a appris à être auto-suffisants, par exemple en distribuant des graines aux fermiers. Il nous a dit d’être unis, afin de pouvoir développer notre pays. Il faut que nous, Africains, nous nous unissions pour défendre notre pays et notre territoire. »RFI

GUINÉE
Des « consultations » sur la nouvelle Constitution peu appréciées

En Guinée, les consultations sur une nouvelle Constitution annoncées la semaine passée par le président de la République ont débuté. On en connaît maintenant le calendrier et les invités. Hier, jeudi 12 septembre, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana s’est rendu à l’Assemblée nationale pour s’entretenir avec son président. Les députés d’opposition ont, quant à eux, boycotté la rencontre. Jusqu’au 25 septembre, Ibrahima Kassory Fofana consulte une quarantaine d’institutions, d’associations, de syndicats dont la liste fait débat, notamment l’absence de la Plateforme nationale des citoyens unis pour le développement (Pecud), du Balai citoyen, du Bloc libéral (arrivé quatrième à l’élection présidentielle), du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) ou encore du Parti des démocrates pour l’espoir (Pades), même si la grande majorité de l’opposition et de la société civile, regroupée dans le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), a d’ores et déjà prévenu qu’elle boycotterait. La Constitution de 2010 a « fait son temps » Le Premier ministre a, malgré tout, débuté par l’Assemblée nationale, et son président, Claude Kory Kondiano : « Le président de la République est autorisé dans cette Constitution à organiser un référendum pour consulter le peuple sur le contenu à donner à la Constitution. La Constitution qui a été adoptée en 2010 a fait son temps. »...RFI

 

Rokia Traoré, ambassadrice de la culture africaine : “L’émancipation des femmes était là avant d’être ailleurs”
On la connait comme chanteuse, moins sans doute comme ambassadrice de la culture africaine. C'est pourtant ce qu'elle revendique, notamment comme présidente d'une fondation au Mali pour promouvoir les productions de son pays. Une expérience qu'elle veut exporter partout sur le continent africain. Rencontre. Née en 1974 dans la région de Beledougou, au centre du Mali, Rokia Traoré a vécu dans (...)
 

Bon à savoir : 07 astuces pour réagir face aux ragots ou commérages
Les critiques, les rumeurs et les ragots sont des éléments fréquents du quotidien de tout être humain. Certainement qu'à de nombreuses reprises, quelqu'un est venu vous rapporter une rumeur sur une connaissance commune. Mais combien de fois avez-vous raconté quelque chose sur une autre personne à l'un de vos amis ou de vos proches ? Mais, ce qui différencie ces comportements, c'est (...)
 

© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés