Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Mairie de Mancourani : Le cri d’indignation des victimes du maire Modibo Touré

Indignées du comportement malsain du maire de Mancourani, les personnes qui ont été victimes d’agressions de Modibo Touré, exigent une nette correction de la part du département de l’administration territoriale. Animé de folie de grandeur, le maire de Mancourani a pour cible, des marraines, des hommes, vieux et jeunes témoins de mariages. Ça fait des années que certains citoyens sont humiliés et insultés le plus souvent ceux qui assistent à la célébration des mariages à la mairie Mancourani par ledit maire.

Pour lui, une fois dans la salle de célébration, les accompagnateurs des mariés n’ont plus droit à se mouvoir, à parler, ni de toucher à leurs téléphones portables. Certaines victimes de maladresses du maire de Mancourani à Sikasso ont voulu se confier à notre reporter en mission à Sikasso depuis le vendredi 26 juillet 2019.

Dans notre dernière parution du mercredi 1er juillet 2019, il était question l’agressivité, l’arrogance, la maladresse, un sale caractère devenu un plaisir chez le maire de Mancourani, un quartier de la commune urbaine de Sikasso. Venu dans la politique par effraction, puisqu’il est loin d’être charismatique, le maire Modibo Touré vient de se muer en un personnage arrogant et agressif. Plus hautain que jamais, il se croit au-dessus de tous. Pourtant, les Sikassois, notamment les habitants de Mancourani le voyaient pivoter entre les cars dans les années 90 en tant que cocher et convoyeur au niveau de la gare routière de Sikasso. Lors des mariages, au lieu de dire le contenu du code du mariage en guise de sensibilisation, il se transforme en un prêcheur confirmé, en racontant à la fois sa vie, celle des autres à travers exemples dont l’assistance n’a pas besoin. Ainsi, il humilie et insulte toute personne qui s’ennuie de ses propos lors des mariages.

A la mairie de Mancourani, une fois dans la salle de célébration du mariage, personne ne bouge, ni ne parle, ni ne décroche son téléphone ou rire, sinon il vous sermonne avec de termes vulgaires et insultants. Moins convainquant, il divague entre sa vie et certains sujets d’actualité, qui ne sont pas à l’ordre du jour. Il dicte tout sauf ce que dit le code du mariage.

L’ex cocher et locateur à la gare de Sikasso a tout sauf la qualité d’un homme politique. Très bavard et animé d’une grande gueule, son seul objectif est de se faire voir en se vantant. Ce qui faisant que ces cérémonies de mariage prennent plus d’une voire deux heures d’horloge. Ainsi, ledit maire délégué oblige tout le monde à assister jusqu’à la fin. Du jamais vu dans une mairie ! Un maire qui oblige l’assistance à l’écouter sans se déplacer, ni faire quoi que ce soit. Seuls les photographes et les cameramen sont autorisés à se déplacer ou prendre des images. Et gare à qui que se soit de faire une image via son téléphone ! La dite personne aura chaud à travers une réaction agressive du maire Modibo Touré, qui a su manipuler certains sikassois, notamment ceux de son quartier Mancourani qui, par ignorance, se plient à ses exigences.

Des témoignages poignants

Les témoins ont voulu garder l’anonymat. Selon eux, le cas Modibo Touré est inimaginable, quelle que soit ta personnalité, il ne manque pas d’occasion pour humilier toute personne qui ne se plie pas à ses exigences. Il est même arrivé à humilier un vieux venu en qualité de témoin d’un mariage. Lorsque ce dernier a eu le besoin d’aller à la toilette, il lui a interdit de sortir en disant ceci : « Si tu sens le besoin de pisser, fais-le sur toi. Si tu sors, tu ne rentreras plus dans ma salle, que cela soit très clair ! ».

Selon Mme Camara, le maire de Mancourani se croit au-dessus de tout le monde. « Il m’a sermonné, lorsque je me suis ennuyé, vu la lenteur de sa façon de célébrer le mariage, je voulais sortir pour prendre mon médicament, il m’a tout de suite crié dessus et m’a obligé à m’asseoir.« Les malades mentaux, les personnes indisciplinées et les enfants ne sont pas les bienvenus dans ma salle de célébration de mariage. Si tu savais que tu ne pourras pas suivre jusqu’à la fin, pourquoi rentres-tu ? Gare à toi, si tu ne t’assois pas. J’ai des policiers à ma disposition, ils vont t’enfermer, selon la loi ! », a-t-il déclaré.

« Ce maire est un ignorant, c’est pourquoi je n’ai pas agi en tant que militaire lorsqu’il m’a balancé des propos injurieux. Il n’est pas digne d’un homme politique, loin de là. Ce que je lui conseille, il doit respecter les citoyens, parce qu’il est là pour rendre service à tous », a souligné TD.

Ces différentes indignations valent le coup d’interpeller le maire de Mancourani par les plus hautes autorités, afin qu’il s’explique pourquoi tant d’agressivité, de maladresse et d’humiliation des citoyens.

Le maire de Mancourani serait-il un accro aux stupéfiants qui lui mettent hors de lui-même ?

En tout cas, il devrait mettre un peu d’eau dans son vin pour le bien de tous.

Mariétou Konaté
L’Annonceur du 07 Aout 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés