Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Mali : IBK reçoit deux représentants de la CMA

Depuis plusieurs mois, les ex-rebelles de la CMA qui avaient un accès privilégié au président malien IBK, ne l’avaient pas rencontré. Le contact semblait coupé. Finalement, deux responsables ont été reçus vendredi par le chef de l’État.

Rien de déterminant pour la suite du processus de paix, mais la rencontre elle-même était un événement. Depuis plus de six mois, il n’y avait plus de contact direct entre la CMA (coordination des mouvements de l’Azawad, l’ex-rébellion) et le président IBK. Ce dernier, permettez l’expression, est furieux après la scène du drapeau national malien « malmené » à Kidal par une frange des ex-combattants, lors d’une cérémonie.

A-t-il maintenant tourné la page ? Il veut avancer, explique un de ses proches. C’est pourquoi, avec Ould Sidati et Alghabass Ag Intalla, les deux représentants de la CMA qu’il a reçus, aucun sujet n’a été tabou. L’accord de paix d’Alger, le dialogue national inclusif, le processus de paix : tout a été mis sur la table, d’après nos informations.

Mais à l’issue de la rencontre, en l’état actuel des choses, les ex-rebelles disent « attendre un geste fort » de Bamako pour reprendre leur place au sein du dispositif du Dialogue national inclusif. Donc pour le moment rien de nouveau sur ce plan. Sur l’accord de paix d’Alger, les ex-rebelles souhaitent avoir un principal interlocuteur au sein du gouvernement pour faire efficacement avancer les choses. Malgré tout, rencontre utile commente les uns et les autres.

Par RFI Publié le 25-11-2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés