Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Message de Gabriel au peuple malien : Le problème jihadiste que nous connaissons aujourd’hui provient des Promesses que Dieu fit à Abraham

Mes chers concitoyens !
Il me revient, dans la Grâce du Dieu Tout Puissant que je remercie infiniment, de mettre à votre connaissance que le problème jihadiste que nous connaissons aujourd’hui provient des Promesses que Dieu fit à Abraham.


En effet dans la Bible, nous lisons que Dieu a promis à Abraham de tirer de son fils Isaac une grande nation (Gn 17 ; 16), de tirer une grande nation d’Ismaël aussi (Gn 21 ; 18), son fils circoncis avec lui et né de sa servante Agar, et de bénir toutes les nations de la terre à travers sa descendance.

” … Ta femme Sara te donnera un fils que tu appelleras Isaac. Je maintiendrai mon Alliance avec lui et avec sa descendance après lui… De plus J’ai entendu ta demande en faveur d’Ismaël, Je le bénirai, Je le rendrai fécond, Je le ferai croitre extrêmement, il engendrera douze princes et Je ferai de lui une grande nation. Mais mon Alliance, Je la maintiendrai avec Isaac, le fils que Sara te donnera à cette époque l’an prochain. ” (Gn 17 ; 19-21).

Quand Sara eut enfanté Isaac au moment annoncé par Dieu, elle fit chasser Agar et son fils Ismaël de la maison d’Abraham, car, dit-elle, “ Le fils de cette esclave ne doit pas hériter avec mon fils Isaac. ” (Gn 21 ; 10) et Dieu dit à Abraham de ne pas s’en attrister car ” Du fils de la servante aussi “, a-t-il dit, ” Je ferai une nation… ” (Gn 21 ; 13).

” Je jure par Moi-même, Parole de Dieu, … Par ta postérité Je bénirai toutes les nations de la terre, parce que tu m’as obéi. ” (Gn22 ; 16-18).

Dieu a accompli sa Promesse de tirer d’Isaac une grande nation, en lui donnant deux fils : Esaü et Jacob à qui Il a donné 12 fils qui constituèrent les 12 tribus de la nation Israël, bâtie par Dieu à travers Moise et les Commandements Divins, les Juges, les Rois et les Prophètes (v. Ancien Testament) pour servir d’exemple.

Il restait à Dieu de bénir toutes les nations du monde, comme promis à Abraham, en s’acquittant aussi de la Promesse faite à Abraham pour Ismaël, à savoir tirer d’Ismaël aussi une grande nation. Ce fut là une Œuvre prodigieuse, accomplie par Dieu Lui-même, dans sa Propre Voie, le Christianisme (Onction de Dieu aux humains), car, ne l’oublions pas, Il avait donné sa Parole à Abraham en jurant par Lui-même (c’est-à-dire que c’est Lui-même qui garantit, contre le diable, l’accomplissement de son Serment) de bénir toutes les nations de la terre à travers la descendance d’Abraham. Il la réalisera à travers le Messie Jésus (né du Saint Esprit, Esprit de Bénédiction Divine, Esprit Universel de Dieu), ” le Fils de l’homme ” fait à l’Image de Dieu, comme Adam au Commencement, pour vaincre le diable.

“ C’est trop peu que tu sois pour Moi un serviteur pour relever les tribus de Jacob… Je fais de toi la Lumière des nations pour que mon Salut atteigne les extrémités de la terre. ” (Parole de Dieu-Is 49 ;9).

” Pourquoi ces nations en tumulte, ces peuples qui murmurent en vain ? Les rois de la terre s’insurgent, les princes tiennent tête à Dieu et à son Messie : ” Rompons leurs chaines, débarrassons-nous de leurs liens ! “ Celui qui siège dans les cieux s’en amuse. Dieu les tourne en dérision. Puis dans sa Colère Il leur parle, dans sa Fureur Il les épouvante : ” C’est Moi qui ai sacré mon Roi sur Sion, ma Montagne sainte. ” Je publierai le Décret de Dieu : Il m’a dit : “ Tu es mon Fils. Moi, aujourd’hui, Je t’ai engendré. Demande et Je te donne les nations pour héritage, pour domaine les extrémités de la terre, tu les briseras avec un sceptre de fer, comme un vase de potier tu les casseras. “… ” (Ps.2).

Puisque les Juifs ont rejeté Jésus, Jésus a maudit le Judaïsme et prédit que le Royaume de Dieu leur sera retiré pour être livré à une autre nation qui en produira les fruits propres (Mt 21 ; 43).

Avant d’être enlevé au Ciel, Jésus envoya ses disciples partout dans le monde pour prêcher en son nom devant les nations et baptiser les gens au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit (mission catholique qui va donner naissance à l’Eglise Catholique). Il a dit à Pierre, un de ses disciples, qu’un autre lui prendra la main et le conduira où il ne voudra pas aller (Jn 21 ; 18), que le diable a demandé la permission de les secouer et qu’il a prié pour lui afin qu’il ne perde pas la foi et puisse affermir la foi de ses frères quand il lui sera revenu (Lc 22 ; 31 et 32). C’est-à-dire que l’Eglise, bâtie sur Pierre, s’écartera de Jésus mais devra lui revenir par la suite (Jn 16 ; 12 et 16), car il a promis d’attirer toute l’humanité vers lui.

Il s’agissait pour le Christianisme d’aller vers le monde païen. Cette conquête du monde païen écarta donc les disciples de Jésus de son enseignement et coûta à la conception apostolique du Christianisme l’abandon des Commandements de Dieu que Paul (” apôtre des incirconcis ” mis à part pour une mission spéciale-Ac 13 ; 2) qualifiait de loi juive, en dépit de la déclaration universelle de Pierre incluant les païens à la Promesse Divine faite à Abraham (Ac 2 ; 39). Paul prédira cependant que Dieu jugera les Actes des Apôtres dans le feu de sa Colère (1Co3 ; 13). C’est cet abandon qui entraina (suite au désir de l’empereur romain de s’accaparer du Christianisme- qu’il combattait-, pour conforter les velléités de domination universelle (universel veut dire catholique) de l’empire romain qui a crucifié le Christ- associant la philosophie polythéiste et idolâtre gréco-romaine à la doctrine originale du Christianisme à caractère universel) l’avènement du Coran, descendu sur Muhammad en jugement des Actes des Apôtres, pour blâmer et combattre cette conception apostolique à propos des Commandements, et bâtir en même temps la nation promise pour Ismaël, pour servir d’avertissement aux nations dominées par la conception romaine du Christianisme.

C’est pour bâtir cette nation appelée aujourd’hui ” Oummah Arabe Islamique ” (et non remplacer le Christianisme), que le Coran est axé sur le respect des Commandements Divins et dit, dans plusieurs de ses sourates, qu’il (le Coran) est descendu sur Muhammad (un descendant d’Ismaël), pour “ les Arabes de la Mecque et environs ” (v.92, s.6 ; v.46, s.28 ; v.3, 6 et 7, s.36 ; v.7, s.42 ; v.44, s.43 ; v.2, s.62 ; v.3, s.32, etc.). Conformément à la Volonté de Sara qui ne voulut pas qu’Ismaël hérite avec Isaac, l’humanité hérita ainsi de deux Livres séparés.

Par la même occasion Muhammad (psl) réalisa ce que Jésus (” le pain qui donne vie au monde ” pour le réconcilier avec Dieu) a prédit contre le Judaïsme, à savoir que le Royaume de Dieu leur sera retiré pour une autre nation. C’est pourquoi aujourd’hui le Judaïsme, Islam – version juive, est supplanté par l’Islam – version arabe dans le monde, le pèlerinage à la Ka’ba a aussi remplacé celui au Temple de Jérusalem et les Commandements Divins qui ont servi à bâtir la nation juive servirent aussi à bâtir la Oummah Arabe Islamique, nation arabe promise à Ismaël (circoncis avec Abraham), démentant ainsi la conception de Paul (apôtre des incirconcis) qui les considère comme loi juive.

Ce faisant, Muhammad devait servir d’avertisseur et d’annonciateur pour le monde (v.1, s.25) vers lequel Jésus a envoyé ses disciples propager la Bonne Nouvelle du Salut Universel. Il devait avertir le monde de ce que les chrétiens, du moins les païens baptisés, se sont trompés à propos des Commandements Divins, de ce que les Promesses faites à Abraham se réalisent, donc inviter les croyants à s’en soucier en prenant en considération ces Commandements-là pour la Bénédiction Divine de leur nation, et annoncer ainsi le Temps des nations qui devra s’accomplir aussi, puisque Dieu avait promis à Abraham de bénir toutes les nations de la terre à travers sa descendance. C’est pourquoi nous avons deux courants religieux rivaux aujourd’hui, tous de la descendance d’Abraham : le Christianisme- version apostolique et l’Islam- version arabe, comme cela fut de la rivalité entre le Judaïsme (Islam-version juive) et le Christianisme, doctrine universelle venant de Dieu, une doctrine qui ne réfute pas les Commandements de Dieu ni les Prophéties mais leur donne leur véritable sens dans l’accomplissement de la Volonté de Dieu pour le monde, après le Couple homme-femme qu’Il a habillé et différencié des animaux, la Famille qu’Il a conçue par le mariage, nourrie par la cuisson de la viande et entretenue dans le respect de la vie humaine faite à son Image et élevée au-dessus des autres créatures, ainsi que la nation (juive et arabe) bâtie selon ses 10 Commandements.

” Voici mon Serviteur… C’est Moi qui l’inspire pour qu’il apporte aux nations le Droit que J’instaure. ” (Parole de Dieu- Is 42 ; 1).

C’est ainsi que conformément à la description faite d’Ismaël par l’Ange de Dieu à Agar (” … Tu auras un fils… Ismaël… Ton fils sera comme un âne sauvage. Il combattra contre tous et tous combattront contre lui… ” Gn 16 ; 9-12), une branche extrémiste fut issue de cet Islam-version arabe, en réaction à la négativité du catholicisme chrétien (romanisé) par rapport aux Commandements Divins, pour mener une Jihad guerrière en vue d’imposer les Commandements de Dieu aux autres nations (baptême de feu), par la voie du Coran seul et au nom d’un Islam entravé cependant, parce que basé sur le seul Coran qui dit lui-même, par contre, que l’Islam repose sur trois livres et non un seul : la Thora, l’Evangile et le Coran (v.4 et 5, s.2), et que le musulman doit croire ” en ce qui a été descendu vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moise et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes venant de leur Seigneur… ” (v.136, s.2). Ce qui a été donné à Jésus est de combattre et triompher sur le diable (prince du monde) qui pousse au péché contre les Commandements Divins et empêche d’écouter Dieu. Mais quand on cite l’exemple du fils de Marie les Arabes s’en détournent (v.57, s.43), or c’est lui qui donne aux descendants d’Adam d’être élevés au- dessus du diable qui a juré aussi de rendre ennemis les humains les uns contre les autres.

Cependant peut-on baptiser une nation au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ? Non. Mais de feu oui et Jésus a été annoncé par Jean Baptiste comme celui qui baptisera dans le Saint Esprit et dans le feu aussi (Mt 3 ; 11). Et Dieu a dit, à son propos : ” Siège à ma Droite, jusqu’à ce que J’aie fait de tes ennemis un escabeau pour tes pieds ” -Ac 2 ; 34, 35).

Mes chers compatriotes, voilà une petite partie de ce que Dieu m’a révélé et que ces lignes m’ont permis de vous communiquer. ” Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir ? ”

En conclusion nous, nations non juives et non arabes, devons réconcilier la conception apostolique du Christianisme et l’Islam-version arabe pour établir la religion sans en faire un sujet de division et de guerres (” Etablissez la religion et n’en faites pas un sujet de division. ” v.13, s.42 du Coran). C’est la part que Dieu nous réserve, après les Juifs et les Arabes, pour entrer aussi dans l’histoire de la religion monothéiste pour une Paix universelle, sous la gouvernance du Saint Esprit dans lequel Dieu a donné au Messie Jésus seul de baptiser les hommes pour une communion avec Dieu qui permet de comprendre ses Œuvres réalisées en cet Esprit et de s’y faire pour une vie éternelle avec Dieu.

C’est pourquoi il est important dès maintenant, pour éviter aux esprits tentés par l’aventure jihadiste de se rallier au Jihad islamique armé, de relire les Livres Sacrés pour combattre l’obscurantisme religieux, né des esprits humains et non de l’Esprit de Dieu promis dans l’Evangile (le Nouveau Testament) en héritage d’Adam. Cet Esprit manifeste l’Amour de Dieu et nous donne ainsi les moyens de regrouper toutes les confessions religieuses, en vue d’édifier les nations du monde sur le sort qu’Il leur promet et non celui que les vendeurs d’armes ou les nouveaux césars (pose-pieds du Christ) désireux de gouverner le monde veulent les voir embrasser.

J’invite donc les maliens (y compris les djihadistes et les leaders religieux), par amour pour la vérité (la pierre angulaire sans laquelle l’édifice de la foi ne peut être bâti), à ce genre de débat unificateur, et ne pas continuer à être des esclaves spirituels ou des mercenaires de maitres d’écoles de théologie ignorant Dieu ou d’arabes dont l’orgueil nationaliste réfute tout autre Livre que le Coran arabe qu’ils ont compris à leur convenance, tout autre Messager que Muhammad même si Dieu leur commande de ne pas faire de distinction entre ses Messagers (v.136, s.2 du Coran). Sont-ils ainsi mieux que les Romains qui ont imposé au monde le Christianisme à leur convenance, depuis leur temps impérial ? “ Par le Coran plein de sagesse. Tu (Muhammad) es certes du nombre des Messagers, sur un chemin droit. C’est une révélation de la part du Tout- Puissant, du très Miséricordieux, pour que tu avertisses un peuple dont les ancêtres n’ont pas été avertis : ils sont donc insouciants. En effet la Parole contre la plupart d’entre eux s’est réalisée : ils ne croiront donc pas. Nous mettrons des carcans à leurs cous, et il y en aura jusqu’aux mentons : et voilà qu’ils iront tètes dressées. Et nous mettrons une barrière devant eux et une barrière derrière eux ; Nous les recouvrirons d’un voile : et voilà qu’ils ne pourront rien voir. Cela leur est égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas : ils ne croiront jamais. ” (v.2-10, s.36 du Coran). N’auront-ils pas le même sort que ces Romains-là ?

Les Arabes ont eu leur part de Promesse Divine faite à Abraham. Ils en seront interrogés (v.44, s.43 du Coran). A nous de voir la nôtre pour notre nation, le Mali, une nation que nous pouvons et devons tirer d’embarras pour la hisser au sein des autres nations en nation illustre, digne et bénie de Dieu car respectueuse de la Thora, l’Evangile et le Coran. Que Dieu vous bénisse. Que Dieu bénisse le Mali pour que vive le Mali.

Gabriel KONAKE

Administrateur Civil. Ecrivain-auteur de ” L’Esprit de Vérité sur la religion révélée “, ” Histoire et perspective de la religion révélée ” et “ L’Eucharistie du Christ-Le Culte de la vie éternelle “, édités par Edilivre en France.
Le Zénith Balé du 05 Aout 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés