Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Michel Hamala Sidibé : Ministre de la santé et des affaires sociales

L’homme qui a pris la tête du département de la Santé et des Affaires sociales n’arrive pas en terrain inconnu. Michel Hamala Sidibé (né en 1952) est un homme au parcours exemplaire qui a débuté sa carrière dans la santé et le développement international au Mali, en s’impliquant très jeune dans la mise en œuvre de projets au bénéfice des populations nomades de la région de Tombouctou.

Titulaire de différents diplômes universitaires en santé, en économie, en développement international et en planification sociale, il est d’abord consultant au Bureau africain pour la recherche appliquée. Puis, il devient en 1982, directeur pour le Mali de la Fondation Terre des Hommes. Ainsi, Michel Sidibé a participé à la mise en œuvre des premiers programmes d’aménagement du territoire et de soins de santé primaires pour les populations victimes de la sécheresse au nord du Mali.

En 1987, il s’est engagé pour le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) en République démocratique du Congo et a travaillé pendant 14 ans pour cette structure, supervisant des programmes dans dix pays africains francophones et occupant le poste de représentant national dans plusieurs pays, notamment au Swaziland, au Burundi et en Ouganda. Depuis, sa carrière a été définie par une série de rôles de leadership international qui lui ont fait acquérir une réputation d’efficacité.

Michel Sidibé est entré à l’ONUSIDA en 2001 en tant que directeur du département « Appui aux pays et aux régions ». A ce poste (2001-2006), il a supervisé une vaste réforme qui est reconnue comme ayant transformé l’ONUSIDA en un programme commun mieux ciblé, plus efficace et plus efficient, capable de donner des résultats au niveau des pays.

En 2007, il est nommé directeur exécutif adjoint des programmes et sous-secrétaire général des Nations unies. Il gère alors plus de 70% des ressources financières et humaines de l’ONUSIDA, et dirige les contributions de l’ONUSIDA vers les programmes nationaux par l’intermédiaire des sept équipes d’appui aux régions et des 81 bureaux de pays de l’ONUSIDA. Sa nomination, en 2008, au poste de directeur exécutif de l’ONUSIDA sonne comme le couronnement logique d’une implication sans faille dans la lutte contre cette pandémie. Il y a quelques mois, Michel Sidibé a démissionné de ses fonctions. Il reste cependant reconnu et respecté par les dirigeants des pays en développement comme des pays industrialisés pour son leadership et son soutien à la lutte contre le VIH.

Son travail lui a valu une forte reconnaissance. Il a reçu des doctorats honorifiques de l’Université Tuskegee, de l’Université Clark, de l’Université de la Colombie-Britannique et de l’Université du KwaZulu-Natal. Depuis 2007, il est professeur honoraire à l’Université Stellenbosch en Afrique du Sud. Il est Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur de France, Officier de l’Ordre national du Mali, Officier de l’Ordre national du Bénin et Chancelier de l’Ordre national du Tchad.

Michel Sidibé parle anglais, français et beaucoup de langues africaines dont le bambara. Il est marié et père de 4 enfants.

Le Républicain du 07 Mai 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés