Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Mise en place de la structure focale nationale de l’ABV : les acteurs sont en conclave

Le conseiller technique du ministère de l’énergie et de l’eau Drissa Samaké a présidé l’ouverture des travaux de l’atelier de la mise en place des structures focales nationales de l’autorité du bassin de la volta(ABV). Il avait à ses côtés le coordinateur de l’ABV au Mali Yaya Aboubacar, le directeur exécutif de l’ABV Dessouassi Yaovi Robert. C’était le mercredi 21 août 2019 à l’hôtel Kempesky.

Créée en 2017, en vue d’assurer une gestion durable des ressources en eau frontalières, l’autorité du bassin de la volta a exhorté à ses états membres la mise en place d’une structure focale national. Cette structure est chargée de la coordination des activités de l’autorité à l’échelle du pays. C’est dans cette optique que cet atelier de la mise en place de la structure du Mali a été organisé. Il s’agit pour les acteurs d’examiner le projet d’acte administratif portant création, attributions, compositions et fonctionnement de la structure focale nationale de l’ABV au Mali.

Dans son intervention, le conseiller technique du ministère de l’énergie et de l’eau a affirmé les biens fondés de la création de la structure focale nationale de l’ABV. Selon ses dires, les études menées en 2013, sur la définition des mécanismes de financement autonomes et durables de l’institution et l’évaluation à mi-parcours de la mise en œuvre du plan stratégique 2015-2019 ont conclu à la nécessité de la mise en place des structures focales nationales. Pour lui, celles-ci constituent un maillon important dans le dispositif de fonctionnement de l’ABV

Pour sa part ; le Directeur exécutif de l’ABV a évoqué l’importance de la mise en place des structures focales dans les pays. Selon lui, cette structure contribuera à renforcer efficacement, la coopération entre la direction exécutive et les Etats membres de l’ABV. C’est pourquoi il a invité les participants à faire un examen judicieux des documents soumis à leur appréciation.

Il est à signaler que le bassin de la volta est une source importante pour les activités économiques pour les populations des 6 pays ayant en partage le bassin de la volta qui sont : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali et le Togo. Le bassin du volta couvre une superficie de 400 000Km² et il est propice à l’agriculture, à la pêche, à l’aquaculture, à l’élevage et à la foresterie.

Bissidi Simpara
Bamako, le 21 Aout 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés