Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Autres Actus
Mobilité urbaine : La problématique débattue lors d’un forum

Le ministre Ibrahima Abdoul Ly (au c) s’est félicité de la sélection de notre pays dans l’étude

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Ibrahima Abdoul Ly a présidé, mercredi dernier dans un hôtel de la place, le premier Forum national sur la mobilité urbaine. La rencontre a enregistré la présence du responsable du Programme de politiques de transport en Afrique (SSATP) de la Banque mondiale, Ibou Diouf et plusieurs experts en la matière. Plaçant l’événement dans son contexte, le ministre Ly a souligné que le Mali, le Bénin, le Burkina Faso et le Togo ont été sélectionnés pour le deuxième cycle de l’Étude intégrée sur les transports urbains du SSATP. Cela, à la suite d’une requête formulée par son département. Cette assistance technique du SSATP au Mali traduit, selon le chef du département, la volonté affichée du chef de l’État de trouver des réponses pérennes aux difficultés qui impactent au quotidien les conditions de vie de nos concitoyens. « La mise en œuvre de ces orientations du chef de l’État passe par le développement de politiques et stratégies de transport urbain intégrées, cohérentes et efficaces », a noté Ibrahim Abdoul Ly.

Le présent Forum qui a duré deux jours, se voulait inclusif, voire un cadre idéal de confirmation et d’approfondissement des recommandations formulées par l’étude du SSATP. Les travaux ont ainsi débouché sur des propositions consensuelles, avec l’appui des partenaires au développement. Ces résultats serviront de guide à la mise en œuvre de politiques efficientes en vue d’aligner nos transports urbains sur les standards internationaux. Toute chose qui offrira de meilleures conditions de mobilité à tous, en toute sécurité et à moindre coût.

Pour Ibrahima Abdoul Ly, il s’avère nécessaire alors d’adopter d’autres approches prospectives et intégrées en vue d’instaurer des politiques de déplacement tenant compte de tous les modes de transports, notamment la marche-à-pied. Cela en tenant, à l’en croire, compte des enjeux et défis actuels en matière de gestion des déplacements en milieu urbain afin d’optimiser le fonctionnement de nos villes au grand bénéfice de nos populations.

Le ministre Ly a aussi rappelé les ambitions de son département en matière de mobilité urbaine. « Nous avons l’intention de mener avec des partenaires techniques étrangers le projet de Métrobus à travers la ville de Bamako, mais aussi le transport par téléphérique du marché de Médine à la colline du Point G et entre le quartier de Tominkorobougou et la colline de Koulouba », a annoncé le ministre Ly. Le but étant de réduire le nombre de personne sur nos routes.
Ibou Diouf a réitéré la disponibilité du programme SSATP à accompagner cette dynamique tendant à permettre aux acteurs de prendre le relais pour identifier les investissements nécessaires afin d’atteindre les résultats attendus.

Babba B.
COULIBALY
Le 11 Novembre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés