Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Mutilation génitale Féminine : le RDDM s’engage à l’abandon

Les membres du Réseau des Dames de Demain du Mali (RDDM) ont organisé un point de presse à la maison des femmes le vendredi 8 février 2019. L’objectif de ce point de presse était d’inviter les hommes de médias à s’impliquer dans la lutte contre la mutilation génitale féminine. Le point de presse était animé par la secrétaire générale du RDDM Tara dite Fatoumata Soumana Traoré.

La mutilation génitale féminine désigne l’ablation totale ou partielle des organes génitaux féminins externes. Cette pratique ancrée dans la société malienne, n’est pas sans conséquence. Parmi lesquelles des douleurs intenses, des saignements, des infections, des complications obstétricales entre autres. Face aux conséquences qui en découlente, le RDDM et ses partenaires sont à pied d’œuvre pour lutter contre la Mutilation Génitale Féminine(MGF) d’où l’organisation de ce point de presse.

La conférencière Tara dite Fatoumata Soumana Traoré, affirme qu’après analyse et constat des conséquences des MGF, les membres du Réseau des Dames de Demain du Mali ont décidé de s’impliquer dans cette lutte afin d’éradiquer cette pratiquer qui met en péril la santé de la femme. Des sensibilisations, des plaidoiries demeurent leur cheval de bataille. L’occasion était propice pour elle d’inviter les autorités, les associations, les leaders religieux etc à s’impliquer d’avantage dans la lutte contre les MGF au Mali.

Le Réseau des Dames de Demain du Mali est créé il y a juste 2 ans et œuvre pour la protection du droit des femmes et des jeunes du Mali.

Bissid Simpara

Bamako, le 08 Février 2019

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés