Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Ordre des medecins du Mali : Coup de balai sur le règlement intérieur

Pour rendre plus efficace le Conseil national de l’Ordre des médecins du Mali, les médecins ont tenu le week-end dernier une assemblée générale extraordinaire pour procéder à l’adoption d’un nouveau règlement intérieur et le décret portant sur les conditions d’inscription et de radiation des médecins.

Deux principaux points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette assemblée extraordinaire : l’adoption d’un nouveau règlement intérieur et le projet de décret portant sur les conditions d’inscription et de radiation des médecins.
Selon Dr. Adama Berthé, président du Conseil national de l’Ordre national des médecins du Mali, il s’agissait, à travers cette assemblée générale extraordinaire, d’adapter les textes qui régissent le regroupement au contexte actuel pour la bonne marche de la corporation au bénéfice des usagers de la santé.

"Au cours de cette assemblée extraordinaire, nous avons adopté notre règlement intérieur et le projet de décret portant sur les conditions d’inscription et de radiation des médecins et quelques communications relatives au projet de décisions de l’ordre", a précisé Dr. Adama Berthé.

"Il faut que les nouveaux textes de l’ordre soient en adéquation avec la réalité du jour. L’ancien texte prévoyait un bureau de cinq membres. Aujourd’hui, le nouveau texte prévoit un bureau de 16 membres. C’est pourquoi, nous devons adapter nos textes à cette réalité actuelle. Cela permettra davantage la bonne marche de notre ordre", a-t-il ajouté.
Le secrétaire général du Syndicat des médecins du Mali et membre de la commission de conciliation, Dr. Siaka Kéita, a profité du cadre pour magnifier le climat apaisé qui prévaut entre les médecins après une longue période de turbulence.

"Aujourd’hui, par la force des choses et par l’engagement des uns et des autres, la crise est derrière nous. L’Ordre des médecins, c’est la famille et c’est notre famille. Quoi qu’il en soit, les uns auront besoin des autres", plaidera Dr. Siaka Kéita. Et de rassurer que la commission de conciliation jouera son rôle de veille pour que les médecins soient permanemment informés de tout ce qui se passe au sein de l’Ordre.
La représentante du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Mme Djiguiba Seynabou Touré, a rappelé que les textes qui font l’objet de cette rencontre ne sont que la suite logique des projets de lois adoptés en 2017 par le gouvernement du Mali.

Oumar B. Sidibé
L’indicateur du Renouveau du 16 Octobre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés