Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  A lire !
Orphelinat du Mali : Avoir un enfant est une bénédiction et non un fardeau !

L’orphelinat est un établissement charitable destiné à élever des orphelins. Il devient de jour en jour un soutien intarissable pour les enfants.

Le Centre d’Accueil et de Placement Familial de Bamako, plus connu sous le nom de « Pouponnière » est un lieu abritant plusieurs orphelins. Existant depuis Mars 2009, l’association pouponnière 2 de Niamakoro est située dans la commune VI du district de Bamako. Il a été mise en place par une association française qui est l’association du Groupe Duval. Monsieur Eric Duval est un entrepreneur Français. Il opère dans plusieurs secteurs donc il a décidé de faire de l’humanitaire. C’est lui qui a l’association du Groupe Duval en France mais qui aide cinq (5) pays africains dont le Mali. Ici c’est l’orphelinat mais dans d’autres pays c’est des maisons, des structures pour des enfants handicapés ou faire des soutiens scolaires aux enfants.

Cette association s’occupe de l’accueil, l’entretien et l’éducation des enfants de 0 à 5 ans, abandonnés ou ayant des parents inconnus, des orphelins sans soutien. La directrice, madame Traoré Rokia Doumbia, s’occupe de cet orphelinat car disait elle : « depuis mon temps de jeunesse le social est important pour moi. Je suis dans le milieu associatif il y’a plusieurs années. »
« Notre orphelinat a été mise en place par l’association du groupe Duval qui est une association française. Ici, nous œuvrons pour le bien être des enfants vulnérables qui sont séparés de leurs parents et qui n’ont aucun lien, aucune attache. On les nourrit, les protège, les éduque. Ici nous les prenons en charge de 0 à 5 ans. Des enfants nous ont été donnés juste quelques heures après la naissance. Nous travaillons en partenariat avec la brigade des mœurs qui est chargée de la protection des enfants.

Quand il y a une situation, c’est à travers le commissariat de la brigade des mœurs qui nous réfère ces enfants ou le service social de la mairie aussi. Notre objectif principal est de venir en aide aux enfants vulnérables. Nous serons leurs pères et mères avant et même après leur adoption. » Dixit Traoré Rokia Doumbia, directrice de la pouponnière 2 de Bamako.

Le phénomène d’abandon des enfants devient de plus en plus fréquent au Mali. Il est question de savoir pourquoi ce fléau d’abandon d’enfants ?

L’ORPHELINAT SELON LES RELIGIONS

L’orphelinat est une structure instaurée pour aider les enfants vulnérables. Il détient le rôle du père et de la mère de ces enfants. Qu’en dit nos différentes religions révélées ?

Selon l’islam
« Il n’y a aucun problème à instaurer un orphelinat. Il s’agit des enfants qui n’ont pas ni refuges, ni soutien parental. La prise en charge de leur scolarité est très normale. Certains sont orphelins de père, d’autres de mère et même des deux souvent. C’est en conformité avec l’islam. L’idée d’orphelinat est une bonne chose mais seulement il ne faut pas que ça soit uniquement les orphelins mais aussi les indigents. Il y a aussi les parents très pauvres qui ont vraiment besoin de ce genre d’aide surtout concernant la scolarité, la subsistance, l’insertion sociale... » Dit Moukadam Moustapha Traoré, prêcheur musulman à Faladiè Sokoro

Selon le christianisme
« Je crois que Dieu m’a mis à cœur un fardeau qui pourrait bien être une clé pour permettre au peuple de Dieu de rentrer dans un champ d’actions plus vastes encore que celui dans lequel il œuvre aujourd’hui. Ce fardeau concerne notre responsabilité en tant que chrétiens envers les orphelins, les veuves, les pauvres et les opprimés. De nombreuses personnes parlent des veuves et des orphelins ; la Bible, elle, les place toujours dans un ordre différent. D’abord les orphelins, ensuite les veuves, parce que les orphelins sont totalement dépourvus d’aide, tandis que les veuves ne le sont que partiellement. La Bible a beaucoup plus à nous dire sur ce sujet que ce que la plupart d’entre nous réalisent. La bible nous enseigne dans les psaumes 68 : 6 je cite : ‘‘Le père des orphelins, le défenseur des veuves, c’est Dieu dans sa demeure sainte.’’ Il prend soin d’eux et nous, êtres humains devraient faire de même car la religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde. » Dixit Enoch Coulibaly, pasteur à la retraite.

L’ENFANT A DROIT A LA VIE !

Tricha est une petite fille de presque 3 ans. Elle a été accueillie par un orphelinat ‘La Samaritaine’. Le propriétaire dudit orphelinat nous raconte son histoire.

« Tricha est une petite fille qui aura bientôt 3 ans. Nous l’avons recueilli à sa naissance. Elle a été abandonnée par sa maman dans notre porcherie avec son cordon ombilical. Cette dernière pensait que les porcs allaient manger l’enfant. Heureusement pour nous, ils ont commencé à s’enfuir. C’est ainsi que nous avons vu l’enfant couché. Nous l’avons amené au centre de santé et actuellement, elle est sous notre responsabilité. » Disait le propriétaire.

Un enfant a droit à la vie. Il est une bénédiction pour tous et un espoir pour chacun. Avoir un enfant est une grâce, une bénédiction et non un fardeau.
Prénons soin d’eux !

Fanta Mariko
Bamako, le 12 Avril 2019

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés