Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Paix, réconciliation et jeunesse au Mali : Les pistes de l’Unesco

L’Unesco a tenu le vendredi 21 février dernier à Bamako, une table ronde pour la promotion de la paix et la cohésion sociale, à travers l’autonomisation des jeunes.

La table ronde avait pour objectif de réunir les principaux partenaires techniques et financiers du Mali en vue de leur présenter les résultats des programmes/projets de l’Unesco, d’offrir un cadre d’échanges aux différents acteurs, et d’identifier ensemble les grands axes d’un programme/projet multi partenarial et multisectoriels sur la promotion de la paix et de la réconciliation nationale à travers l’autonomisation des jeunes au Mali.

Au cours de la rencontre, les acteurs ont présenté les résultats, les impacts, les outils élaborés et les leçons apprises par les projets/programmes suivants : “les jeunes acteurs pour la paix et la réconciliation nationale“ projet conjoint (Unicef-Unesco-OIM). “Synergie entre la formation professionnelle, l’alphabétisation et les nouvelles technologies pour l’autonomisation des jeunes au Mali“. “Education en situation d’urgence en vue de renforcer la résilience au Sahel et au Mali“.

Ils ont partagé les initiatives phares des partenaires du Mali sur les questions liées au rôle des jeunes dans la réconciliation nationale et le processus de paix, ainsi que dans l’éducation et la formation. Identifier ensemble les grands axes d’un programme/projet multipartenarial et multisectoriel sur la promotion de la paix et de la réconciliation nationale à travers l’autonomisation des jeunes au Mali.

Le Représentant spécial de la Minusma, Annadif Khatir Mahamat Saleh, a salué les efforts du gouvernement pour la tenue du dialogue national inclusif qui dit-il, constitue les prémices d’un retour à la paix. Il a réaffirmé le soutien et l’engagement des Nations-Unies pour une paix durable au Mali, tout en invitant le peuple malien à se servir de ses valeurs sociales et sociétales pour se réconcilier et ramener la paix.

Le ministre de la Promotion de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jean Claude Sidibé a laissé entendre que les autorités et les partenaires du Mali s’engagent à tout mettre en œuvre pour ramener la paix. Il a cependant souligné l’importance de l’implication des jeunes dans la promotion de la paix et la réconciliation.

Ibrahima Ndiaye
Le Mali Tribune du 26 Février 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés