Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Personnalités de l’année 2019 – IBK, SBM et BOUBOU : les raisons !

“La mort a des rigueurs à nulle autre pareille ; – On a beau la prier – La cruelle qu’elle est se bouche les oreilles, – Et nous laisse crier. ” François de Malherbe. En nous inclinant sur l’âme de nos militaires et civils disparus, nous souhaitons prompt rétablissement aux nombreux blessés. Alors, s’il y a des personnalités de l’année, il s’agit du président IBK et de deux de ses Premiers ministres SBM et Boubou Cissé. Pour avoir été les bourreaux des personnes civiles et militaires tuées par le mensonge, la trahison et la gabegie !

De coutume, la fin d’année est mise à profit pour faire le bilan de l’année écoulée. A cet effet, les médias ne dérobent pas à la règle. Ils ont chacun leur critère pour désigner ceux ou celles qu’ils estiment être les personnalités de l’année. Pour cette raison, au vu des carnages dont notre pays a subis sous les premiers ministres SBM et Boubou, nous estimons que le Président de la République et ceux-ci méritent le chapeau d’hommes de l’année.

En effet, la mort est inévitable. Qui qu’il soit gouttera un jour à cette mort. Cependant, il est souhaitable et aisé qu’elle nous trouve sur le bon chemin. Qu’elle ne vienne des faits tordus, des négligences entre autres maux qui minent la gestion de notre Mali d’aujourd’hui.

Au sortir de la présidentielle de 2018, le Mali est tombé dans l’incertitude, le chaos. Tout simplement, SBM a créé de l’émoi, la consternation, l’incertitude pour qu’IBK soit réélu. Il y est parvenu. Depuis, le Mali a basculé dans les tueries que notre pays n’avait jamais connues entre ses propres populations. Puisque de nombreuses milices ont vu le jour pour des fins bien réfléchies. Le sachant, le président IBK se devait de s’abstenir. Malheureusement, il l’a cautionné uniquement pour la chaise certainement dorée de Koulouba. Dans cette situation chaotique, le peuple s’est levé pour demander le départ de celui qui était devenu persona non grata SBM. En complicité avec son parti, il a été mis en demeure. Finalement, SBM jette l’éponge.

Nommé Premier ministre, Boubou Cissé s’est adjugé du portefeuille de ministre de l’Economie et des Finances. Une première en Afrique et au Mali. Un des problèmes de la gestion de SBM lorsqu’il s’est donné le pouvoir de gérer tous les DFM, il continue sur cette lancée. Pire, il fait un bémol sur la dette intérieure. Après quelques sorties au centre, nous avions cru qu’il a trouvé la solution. Malheureusement, rien n’y fit. Les tueries inattendues reprennent de plus belle. Plus l’assèchement des caisses avec son lot de mensonge. Se disant soucieux du bien-être du peuple, le président IBK reste muet et cautionne cette mascarade. Au finish, il est aussi le complice du désarroi du peuple qui ne sait plus à quel saint se vouer.

En définitive, le mensonge, la trahison et la gabegie sont devenus le quotidien de la gestion du Mali. Finalement, il n’y a aucune alternative. Le mensonge d’armements, de fonds disponibles. La trahison entre IBK et ses proches, le peuple n’en parlons pas. La gabegie à ciel ouvert avec des surfacturations, des voyages sans intérêt, le train de vie de l’Etat exorbitant. Que Dieu sauve notre patrie !

Alors, IBK, SBM et Boubou sont les personnalités de l’année avec palme.

Boubacar DABO
Le Zénith Balé du 27 Décembre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés