Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  A lire !
Pour avoir arnaqué un aventurier à hauteur de plus de 35millions : Oumar Diarrisso dans les filets de la BIJ !

A son domicile à Sabalibougou, le mardi 22 octobre vers 23h, Oumar Diarisso, principal cerveau d’un réseau d’arnaqueurs, a été cueilli comme un fruit mûr par le Commandant Abdoulaye Sinaba et ses éléments de la Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ). Il lui est reproché d’avoir arnaqué, la somme de 35 millions de FCFA, à un immigré de retour de la France, M’Paly Traoré.

Et pourtant, il s’était fait bien avoir. Il s’agit bien de M’Paly Traoré, un aventurier vivant en France. Ce dernier, dans l’espoir de faire en sorte que sa fille benjamine le rejoigne en France, a bien voulu accepter le service d’un réseau. Après des prises de contact et des échanges, M. Traoré, n’a pas du tout douté une seconde, aux propos rassurants de ces arnaqueurs.

‘’ 4 millions 500 000FCFA’’ voilà en tout et pour tout le montant conclu entre les deux parties. Sans perdre de temps, M’Paly, dans une grande illusion paye l’intégralité de la somme. « C’est une affaire de Sarakolé, la confiance est intacte’’. C’est avec cette mentalité, qu’il s’est fait avoir, car le réseau n’est pas parvenu à faire partir sa fille en France et avait disparu de la nature.

Réconforté par la réussite de la 1ère tentative d’arnaque, le réseau revient après un temps considérable à M’Paly en voulant se racheter. Cette fois, ils joueront au sentiment humaniste de M.Traoré, pour l’avoir une fois de plus.

En miroitant une possibilité de compensation, ce même réseau propose à M’Paly un champ d’exploitation d’un montant de 12 millions de FCFA. Mais, le réseau le fait croire, qu’il peut avoir ce terrain à 7millions 500 000 FCFA, cela en déduction de ses 4 millions 500 000FCFA.

En vrai ‘’Sarakolé’’, M’Paly paye encore ce montant. Mais, en réalité c’était encore de la poudre aux yeux. C’est d’ailleurs là, que l’aventurier entre dans un circuit infernal d’arnaque.

Oumar Diarisso, le cerveau du réseau entre en jeu !

Avant de rencontrer, le véritable chef du réseau, M’Paly a déboursé exactement la somme de 12 millions de FCFA. Pourtant, sa traversée du désert ne venait que commencer.

Déterminé, à faire en sorte que son argent ne soit pas jeté par la fenêtre, il prend contact avec le chef du réseau. Mais, sans savoir que ce dernier était pire que les premiers rencontrés. Il devait avec, Oumar Diarisso entré en possession du titre foncier du terrain, qu’il a payé.

Mais, c’était mal connaitre ce dernier. Avec des techniques différentes, M. Diarisso, est parvenu à soutirer à l’aventurier Traoré la somme de plus de 35 millions FCFA. Il a atteint ce montant par un mode de payement par tranche.

Après tout ce montant payé, M’Paly a finalement compris, qu’il était victime d’une arnaque pure et par chaîne. Alors, il décide de porter plainte contre ces personnes auprès de la Brigade d’ Investigation Judiciaire.

Le dossier une fois au niveau de la BIJ, tombe sur la table du Commandant de la Police Abdoulaye Sinaba, chargé de la lutte contre la cybercriminalité.

Connu pour sa promptitude à diligenter judicieusement de telle affaire, le Commandant Sinaba, ouvre immédiatement une enquête et parvient à mettre le grappin sur l’arnaqueur en chef, le sieur Oumar Diarisso, qui vaquait à ses occupations depuis 6mois, sans être inquiété. Il a été arrêté le mardi 22 octobre 2019, à son domicile à Sabalibougou, vers 23h.

« L’accusé a détruit la famille de la victime en lui faisant endetté jusqu’au cou et lui rendre non crédible au sein de sa propre famille » nous a informé, le Commandant Sinaba.

En attendant, Oumar Diarisso , médite sur son sort entre les quatre murs de la BIJ .

Bravo aux éléments de la BIJ et particulièrement au commandant, Abdoulaye Sinaba, pour cette prouesse qui renforce la confiance de la population à sa police

Mariam SISSOKO

Le Sursaut -
Le 28 Octobre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés