Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Bon a savoir
Pr Samba Sow sur le chantier du nouvel entrepôt de la PPM...

Pr Samba Sow sur le chantier du nouvel entrepôt de la PPM : " L’arme ultime du gouvernement pour apporter des médicaments de qualité aux populations, c’est de disposer d’une telle infrastructure"

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow, s’est rendu, le jeudi 25 octobre 2018, sur le chantier du nouvel entrepôt de la pharmacie populaire du Mali (PPM) de Kanadjiguila. L’objectif de cette visite était de s’enquérir de l’Etat d’avancement des travaux. Sur place le ministre s’est réjoui du respect du cahier de charges par l’entreprise chargée des travaux qui a promis de livrer le bâtiment avant le 31 décembre 2018.

Les médicaments jouent un rôle essentiel dans le système de santé. La pharmacie populaire du Mali (PPM) est l’outil privilégié du gouvernement pour assurer la disponibilité des médicaments sur toute l’étendue du territoire national. C’est pour doter cette structure de moyens permettant l’atteinte de ses objectifs, que le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, avec l’appui des partenaires techniques et financiers, dans le cadre de la réforme de notre système santé, a décidé de construire un entrepôt pour le stockage et la conservation des médicaments, à Kanadjiguila dans la commune du Mandé.

D’une valeur de 4 milliards de FCFA, le projet est financé par l’USAID, le Royaume des Pays-Bas, et l’Etat malien. Il est composé d’un entrepôt ultramoderne, d’un bloc technique, d’un système électrique autonome de 220kwh, d’un forage d’eau d’une capacité de 5m3/h, et des bureaux pour l’administration. Bâti sur une superficie de 1 800m2, l’entrepôt dispose d’une chambre froide avec une température de -54°C à l’intérieur, d’une zone spécialement dédiée aux produits pharmaceutiques périmés, et d’un système informatique. Il est alimenté en air conditionné par trois blocs de neuf turbines. Les travaux sont exécutés par l’Entreprise d’Aménagement et Bâtiments Travaux Publiques (EABTP), pour les fondements et la société sud africaine RISOLVE, pour le reste du chantier. Le taux d’exécution des travaux est de 90%. L’entreprise RISOLVE a pris l’engagement devant le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, de livrer le nouvel entrepôt d’ici le 31 décembre 2018. A la fin des travaux, RISOLVE formera des techniciens maliens pour la maintenance des appareils, dans le cadre d’un accord de transfert de technologie signé entre la PPM et la société sud africaine.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow s’est réjoui du respect du cahier de charges par l’entreprise en charge des travaux. Il a souligné l’importance d’une telle infrastructure dans notre système de santé. Il n’y a pas de santé, sans médicaments de qualité. L’arme ultime du gouvernement pour apporter des médicaments de qualité aux populations, c’est de disposer d’une telle infrastructure" a-t-il déclaré.

Toujours aux dires du ministre Sow, cette infrastructure, qui résulte de la volonté du Président IBK, d’offrir des soins de santé aux populations maliennes, où qu’elles se trouvent à travers la réforme de notre système de santé, permettra de réduire les frais d’emmagasinage des médicaments, qui coûtent, chaque mois, à la PPM environ 6 millions de FCFA. Des entrepôts relais sont, également en construction à Kayes, Koulikoro et Mopti. Selon le ministre Sow, la volonté des plus hautes autorités du pays est de doter toutes les régions de notre pays d’une telle infrastructure pour répondre aux besoins des populations en matière de santé.

A. Diamouténé
L’Indicateur du renouveau du 26 Octobre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés