Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Prévention et lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme

Le secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte, Ahmed Mohamed Yaya, a présidé hier mercredi 5 décembre, à la Maison des Ainés, les travaux de l’atelier national d’échange et de partage en matière de prévention et de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme, à l’endroit des acteurs des départements ministériels, des institutions et de la Société civile.

Organisé par l’Antenne nationale, Mali de la Cellule de régionale de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent du G5 Sahel, en partenariat avec Human security collective (HSC) sous l’égide du département en charge des Affaires religieuses et du Culte. C’était en présence du représentant du HSC, Théophile Djedjebi et plusieurs autres invités.

L’atelier est organisé pour répertorier tous les acteurs intervenant activement dans les domaines d’activités relatives au Plan d’action de la politique nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme (PNLEVT). Cette initiative respecte la logique de coordination et de suivi évaluation indispensable à la mise en œuvre cohérente de la politique, selon les organisateurs. L’objectif de l’atelier est de contribuer au démarrage des activités du Comité de coordination et de suivi évaluation de la politique nationale de nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme. Et aussi de permettre à chaque acteur d’être informé des activités des autres dans les domaines de prévention et de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme.

Pendant deux jours, une cinquantaine de participants issus de départements ministériels, des institutions et des organisations de la société civile seront suffisamment informés sur les démarches entreprises par les autorités du pays dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme.

Selon le Secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte, les résultats attendus lors de cet atelier, sont entre autres : le répertoire de tous les intervenants opérationnels dans la mise en œuvre du plan d’action de la PNLEVT est disponible. Les acteurs intervenant dans le PNLEVT connaissent les zones d’intervention et les activités des uns et des autres.

AMT
Le 22 Septembre du 06 Novembre 2018

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés