Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  L’ Indicateur du Renouveau
Prise d’otage : Sultan Ould Bady négocie la libération de l’humanitaire franco-suisse

Selon des sources sécuritaires algériennes relayées par le journal français Figaro, Sophie Pétronin, l’humanitaire franco-suisse enlevée la veille de Noël à Gao, a été la cible d’un groupe armé d’Arabes du Nord du Mali. "Il s’agit de malfaiteurs comme il y en a plein dans cette région du Sahel, poursuit notre interlocuteur. Si jusqu’à maintenant, il n’y a pas eu de revendication, c’est d’une part parce qu’al-Mourabitoune menait des négociations pour récupérer l’otage et d’autre part parce que des membres de la tribu arabe des Amhar essayaient d’empêcher le transfert".

Al-Mourabitoune, fondé et dirigé par Mokhtar Belmokhtar, est affilié à al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Mais Mokhtar Belmokhtar, que les services de renseignements de la région pensent cacher dans le Sud de la Libye, ne pouvant pas téléguider une telle opération, les discussions seraient menées par Sultan Ould Bady.

Ce Malien, lui aussi de la tribu des Amhar, est un des fondateurs du Mouvement pour l’unicité du jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) avec Abou Walid al-Sahraoui. Les deux hommes ont ensuite rejoint Aqmi avant qu’Abou Walid al-Sahraoui fasse dissidence et rejoigne le groupe Etat islamique (EI).

L’Indicateur du Renouveau du 25 Janvier 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2018 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés