Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Projection de Balkissa : “ Même pour l’équipe Babemba, c’était quasiment une première pour la sortie d’un film malien”

Aïda Mady Diallo sur le film Balkissa  : “ Même pour l’équipe Babemba, c’était quasiment une première pour la sortie d’un film malien”

Le film a été victime de son succès. Et c’est le moins qu’on puisse dire après la projection de l’avant-première du long métrage Balkissa, les démons de minuit de Aïda Mady Diallo. Le vendredi 29 Mars, le ciné Magic Babemba était inondé de monde pour la première projection du film qui a dépassé les attentes de l’équipe d’ Afribone.

La preuve, une deuxième projection a immédiatement été programmée après la première.

La salle de 791 places affichait complet la première fois et plus de 300 tickets ont été vendus à la seconde projection le même jour. L’entreprise a déjà à son actif 2 séries TV à succès : Karim et Doussou et Bamako, la ville au trois caïmans. Deux saisons chacune.

Le film de Drame-familial, d’une durée d’une heure et demi retrace la vie de Balkissa, Dramane et leurs enfants qui composent une famille heureuse jusqu’à ce jour où Dramane croise Youma, une jeune fille de 20 ans à la recherche d’ascenseur social. Le monde de Balkissa et de ses enfants vole en éclats. Salif, le fils né d’un premier mariage, en profite pour régler ses comptes tandis que Mimi la cadette se console dans les bras du premier venu et que Modibo le motard sombre dans la délinquance. Une telle production qui a pour cadre le Mali a tendance à plaire au public malien. Une règle qui se confirme après la première de Balkissa.

Aïda Mady Diallo remercie le public… “ Je remercie surtout le public malien qui a fait le déplacement."

" C’est grâce à eux que nous avons affiché complet. Tout le travail que nous faisons, c’est pour eux. Le fait que les maliens soient sortis massivement et qu’ils aient apprécié le film, c’est une bénédiction pour toute l’équipe de Afribone. La jeune équipe technique du film a aussi fait preuve de dynamisme et de professionnalisme. Et, c’est évident que je ne m’attendais pas à un tel succès. Même pour l’équipe Babemba, c’était quasiment une première pour la sortie d’un film malien. Je ne peux que remercier le bon Dieu !”


Balkissa, les démons de minuit : Avis de certains spectateurs

La grande salle de ciné Magic Babemba a du contenir près d’un millier de personnes le vendredi 29 Mars 2019, pour le film « Balkissa , les démons de Minuit » réalisé et produit par Afribone. Deux séances ont servi de cadre à satisfaire la curiosité des cinéphiles Bamakois. Nous avons recueilli les réactions de certains à la fin de la première séance.

Kadiatou Traoré, chargée clientèle : ’C’est un très bon film, il y’a beaucoup de conseils et surtout pour les hommes et les chefs de famille qui se laissent charmer par les jeunes filles’’

" C’est un très bon film, il y’a beaucoup de conseils en a tirer notamment les chefs de famille qui se laissent charmer par les jeunes filles et aussi les femmes qui délèguent l’éducation de leurs enfants aux domestiques. C’est un film plein d’émotions et de leçons. J’incite tout le monde à venir le regarder , c’est un film « qui nous parle » et l’agencement des idées est impeccable."

Salif Koné administrateur à la retraite ‘’Je pense que nous avons eu là une peinture de la société malienne’’

" Je pense que nous avons eu là une peinture de la société malienne.Notre société actuelle est en ébullition avec ses qualités et ses limites et ce film est un reflet des mœurs de la société malienne.
La mise en exergue de certaines de nos valeurs « délaissées » à l’instar de loyauté, la fidélité ont été en mon sens le point saillant de ce film. Le fait de ressortir subtilement l’aspect vénal et manipulateur qui animent les ambitions de certaines jeunes maliennes méritent une ovation particulière pour la réalisatrice. Je souhaite que ce film serve d’inspiration pour les jeunes réalisateurs afin qu’ils fassent aussi preuve d’engagement et de détermination pour nous produire un film aussi instructif et captivant que Balskissa."

Oumar Traoré, opérateur économique ‘"ce film traite un pan de la vie quotidienne de Bamako"

"Ce film traite un pan de la vie quotidienne de Bamako ». Balkissa nous entraîne vers une prise de conscience et nous incite à une remise en cause de nos différents comportements au sein de la société . D’ailleurs la phrase de l’actrice principale, « an bè nô do » (nous sommes tous fautifs) est plus qu’illustratif sur les responsabilités qui nous incombent au sein de nos familles et même dans la société. Ce .film est véritablement un miroir de la société malienne."

Safiatou Coulibaly, Graphiste ‘’C’était super, différemment des autres films."

" Ce film innove dans le conception du monde cinématographique malien » Il est plein d’intrigues et de rebondissant même la fin du film est assez surprenant....La trame était assez classique mais la mise en avant des jeunes acteurs est à féliciter et la thématique de l’infidélité a été aussi très bien abordée dans le film. Innovation et réalisation réussie sont mes qualificatifs pour le film Balkissa."

Fait à Bamako, le 01 Avril 2019

©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés