Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Projet de Financement Inclusif des Filières Agricoles au Mali : Le montant du projet s’élève à 58 milliards de FCFA pour 6 ans

La ministre de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, Mme Safia Boly a présidé les travaux de la première session du Comité de Pilotage du Projet de Financement Inclusif des Filières Agricoles au Mali (Projet INCLUSIF), le vendredi 27 septembre 2019 à son département sis à la cité administrative de Bamako. La présente session du Comité de Pilotage est consacrée à l’examen pour adoption du Plan de travail et budget annuels 2019, d’un montant prévisionnel de 4.515.084.000 FCFA. Dans son discours d’ouverture, Mme Safia Boly a fait savoir que le montant du projet s’élève à 58 milliards de FCFA pour une durée de 6 ans. A l’en croire, la cible du projet est estimée à 440 000 bénéficiaires ruraux directs.

Outre Mme le ministre Safia Boly, cette session a regroupe plusieurs autres personnalités dont le directeur du projet inclusif, Dramane Sidibé. Dans son discours d’ouverture des travaux, la ministre de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, Mme Safia Boly a fait savoir que le secteur agricole contribue à 40% au produit intérieur brut (PIB) et occupe près de 80% de la population active, il couvre en majorité des exploitations familiales avec moins de 5 hectares et peu équipées. Selon elle, les potentialités du secteur demeurent importantes mais restent insuffisamment valorisées.

Au nombre des contraintes qui en limitent son développement, Mme Safia Boly a cité les aléas climatiques et les difficultés dans la gestion durable des ressources naturelles ; l’intensification limitée des exploitations agricoles avec une faible utilisation d’engrais et de semences améliorées, la problématique de gestion foncière, un faible niveau de mécanisation, et un faible accès aux services financiers.
« C’est dans cet esprit que le gouvernement du Mali avec l’appui de ses partenaires que sont le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA), le Royaume du Danemark et le Gouvernement du Canada, ont initié le projet INCLUSIF, dont l’objectif de développement est d’accroître l’inclusion financière des petits producteurs et des petites et moyennes entreprises (PME) agro-alimentaires », a-t-elle dit.

A l’en croire, le projet INCLUSIF met à l’échelle, les acquis du Programme de micro finance rurale (PMR/AFIRMA) financé par le FIDA et le Gouvernement du Canada, et du Programme d’appui à la croissance économique et promotion de l’emploi stimulées par le secteur privé (PACEPEP) financé par le Royaume du Danemark. « D’une durée de six ans (2019-2024) pour un montant qui s’élève à 58 milliards de FCFA, le projet va couvrir les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti et pourrait s’étendre aux régions septentrionales suivant l’évolution de la situation sécuritaire de ces zones. La cible du projet est estimée à 440 000 bénéficiaires ruraux directs issus des groupes démunis, des exploitations familiales rurales des organisations professionnelles (coopératives, unions, fédérations) et des entreprises du secteur privé agricole. L’approche sera favorable aux femmes et aux jeunes âgés de 18 à 40 ans qui représenteront respectivement au moins 50% de l’effectif touché », a indiqué Mme le ministre Safia Boly.

A ses dires, la présente session du Comité de Pilotage, première du genre, est consacrée à l’examen pour adoption du Plan de travail et budget annuels 2019, d’un montant prévisionnel de 4.515.084.000 FCFA. « Il s’agit d’un programme d’activités dont l’accent est essentiellement mis sur l’installation des équipes de gestion et des opérateurs de mise en œuvre du projet », a-t-elle dit. Enfin, Mme Safia Boly invité les membres du comité de pilotage à un examen minutieux des documents, à faire des propositions, à formuler des recommandations et des commentaires qui permettront un meilleur démarrage des activités du projet.

Aguibou Sogodoba

Source : Lerepublicainmali
Le 01 Octobre 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés