Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Rapport des élections de 2018 : Le POCIM recommande la mise en place d’un organe de gestion unique des élections.

Le chef de mission du Pool d’Observation Citoyenne du Mali (POCIM), Ibrahima Sangho, a animé une conférence de presse dans la salle de réunion du Maeva Palace de Bamako le mardi 12 mars 2019. L’objectif de cette conférence était de présenter le rapport des élections de 2018, mais aussi et surtout de faire des recommandations pour les échéances à venir.

Le Pool d’Observation Citoyenne du Mali (POCIM), a participé au processus électoral de 2018, à travers le déploiement de plus de 1900 observateurs sur toute l’étendue du territoire national. C’est à travers cette conférence de presse que le chef de mission de ladite structure a présenté le rapport de leurs observations.

Dans son exposé linéaire, le chef de mission du POCIM, Ibrahima Sangho, a affirmé que le processus électoral de 2018 s’est traduit par la faiblesse de l’implication des organes de la société civile malienne, le retard dans la promulgation de la loi électorale, la faible vulgarisation de la loi électorale entre autres. Face à ses imperfections enregistré, le POCIM, à travers son président a fait un certain nombre de recommandations, qui pour lui permet de perfectionner d’avantage les échéances électorales au Mali. Ces recommandations sont : Élaborer et faire adopter un code d’éthique des agents électoraux, favoriser l’usage biométrique de la liste électorale dans les bureaux de vote par l’équipement de ceux-ci de terminaux électroniques de contrôle des électeurs à l’accès au vote, favoriser la diligence dans la centralisation et la proclamation des résultats provisoires afin d’éviter tout risque de suspicion, mettre en place un organe indépendant et unique de gestion des élections au Mali dans le souci de cohérence et d’efficacité technique et financière pour ne citer que celles-ci.

Concernant les processus électoraux à venir, le conférencier a réitéré l’engagement du Pool à poursuivre la veille citoyenne et leur disponibilité à les observer.

Créé en Mars 2012, le Pool d’Observation Citoyenne du Mali (POCIM), est une organisation de la société civile dont la mission est d’observer le processus électoral au Mali.

Bissidi Simpara
Bamako, le 13 Mars 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés