Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Renforcement des capacités des entreprises dans la démarche qualité

Renforcement des capacités des entreprises dans la démarche qualité : 20 personnes formées aux exigences de la norme IS0 9001 version 2015

Le Centre du secteur privé (CSP) sis au quartier Hamdallaye ACI 2000 de Bamako abrite depuis hier, lundi 10 juin 2019, un atelier national de trois jours de formation aux exigences de la norme IS0 9001 version 2015 à l’intention des responsables qualité du secteur privé. Organisé par le Programme Système Qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO), en collaboration avec l’Agence Malienne de Normalisation et de Promotion de la Qualité (AMANORM), le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), membre de la Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest(FOPAO), cet atelier a pour objectif de développer et consolider la culture de la qualité au niveau de la FOPAO et de ses membres. Les principaux résultats attendus de cette activité sont la formation de 20 responsables qualité d’entreprises.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier de trois jours était présidée par la représentante du ministre de l’industrie et du commerce, Mme Diarra Assa Sylla, en présence du directeur général de l’Amanorm, Younoussa Maïga, de la représentante de l’ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel), Mme Abi Sow Traoré et d’autres personnalités. Prenant la parole, la représentante de l’ONUDI, Mme Abi Sow Traoré a fait savoir que l’atelier de 3 jours est consacré à la formation de responsables qualité du secteur privé aux exigences de la norme ISO 9001 version 2015, en vue de renforcer leurs capacités dans le domaine du management de la qualité. « Les besoins à combler au Mali dans le domaine de la qualité sont énormes.

C’est pourquoi la mise en œuvre d’activités comme celle consacrée au présent atelier est extrêmement important, car elle permettra au secteur privé de mettre à niveau et d’aller sûrement vers le développement d.’entreprises compétitives aussi bien s’agissant de la norme ISO 9001 ; elle a suivi plusieurs évolutions. La nouveauté de la version 2015 réside au niveau de la prise en compte du contexte économique, environnemental, législatif et social de l’entreprise, aspect d’une importance capitale pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable », a-t-elle dit.

Pour sa part, la représentante du ministre de l’industrie et du commerce, Mme Diarra Assa Sylla a souligné qu’à travers cet atelier, il s’agira de préparer les entreprises membres de la FOPAO à s’engager dans la démarche qualité en formant des responsables qualité. « Les principaux résultats attendus de cette activité sont la formation de 20 responsables qualité d’entreprises membres de la FOPAO, dont 50% de femmes, sur la norme ISO 9001 version 2015 et capables d’implémenter une démarche qualité. La FOPAO est disposée à utiliser les services offerts par l’Infrastructure Régionale de la Qualité. Le présent atelier s’inscrit dans la poursuite des activités du PSQAO, en réponse à une sollicitation de la FOPAO, en vue de renforcer les capacités opérationnelles de ses membres en matière de management de la qualité », a-t-elle dit. Selon elle, la qualité n’est plus un choix pour les producteurs, mais une nécessité dictée par la conviction collective.

« L’incidence positive de la démarche qualité sur les coûts et la rentabilité, rend encore plus urgent l’engagement dans un programme national de promotion de la qualité. Ainsi, s’engager dans une démarche qualité apparait comme un élément essentiel pour assurer non seulement la satisfaction des besoins des clients, mais surtout la pérennisation de tout organisme. La mise en œuvre en cours du Programme Système Qualité de l’Afrique de l’Ouest contribuera certainement au développement d’un environnement propice des affaires et permettra du coup, aux entreprises de la région ouest africaine d’être plus compétitives à l’exportation, grâce au renforcement des infrastructures nationales et régionales de la qualité », a indiqué la représentante du ministre.

Enfin, elle a exhorté les participants de cet atelier à plus d’assiduité et de participation active afin de tirer le meilleur profit des connaissances.

Aguibou Sogodogo
Le Républicain du 12 Juin 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés