Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Renouvellement du processus des agréments publicitaires : Pour une redynamisation du secteur

Le ministre de l’économie numérique Harouna Modibo Touré, a présidé, le lundi 11mars 2019, dans la salle de réunion de DFA communication, le lancement du processus de renouvellement des agréments publicitaires. L’objectif de ce processus est de redynamiser les agences de communications à travers une organisation et une protection des professionnels de la communication. La cérémonie du lancement a enregistré la présence du président du GPAC Amadou Moustapha Diop, Gaoussou Dabro ancien ministre de la communication ainsi que les directeurs des agences de communications.

Dans le cadre d’une meilleure organisation des agences de communication, le Groupement des Professionnelles des Agences de Communication (GPAC), attend renouveler les agréments publicitaires au Mali.

Il est nécessaire de rappeler que les agences de communication étaient confrontées à un certain nombre de difficultés. Parmi lesquelles, l’inexistence d’un cadre juridique, les concurrences déloyales, la perte de ressources financières, pour ne citer que celles-ci. Le processus de renouvellement des agréments publicitaires intervient dans le cadre de l’application de la loi portant sur la réglementation des agences de communication.

Le président du GPAC dans son intervention n’a pas caché sa détermination à appliquer cette loi qui pour lui, permet aux agences de communication de tourné la page à l’informelle. « Notre profession peut enfin aspirer à un cadre empreint de pratiques vertueuses gages de compétitivité, de performance, de transparence et de rentabilité. Nous pouvons dire adieu au bureau précaire, à la concurrence déloyale et inéquitable, aux conflits sur les droits d’auteur, au vide juridique sur le digital, aux incertitudes de fin de mois… » Dixit le président du GPAC

Pour sa part le ministre de l’économie numérique a salué cet engagement du GPAC, avant de réitérer le soutien et la détermination du gouvernement à accompagner les agences de communication dans l’exercice de leur mission. « Vous devez innover maintenant en vue de rattraper le retard accusé dans le processus de l’application de cette loi » conclu le ministre.

Bissidi Simpara
Bamako, le 12 Mars 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés