Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Revue annuelle 2018 de l’UEMOA : un taux satisfaisant de mise en Œuvre des réformes au Mali

L’hôtel Radisson Blu de Bamako a abrité hier la 4ème revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) au Mali. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, en présence du président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima et de plusieurs membres du gouvernement.

Il faut rappeler que la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets a été instituée par l’acte additionnel de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du 24 octobre 2013. Elle est placée sous la présidence des Premiers ministres ou des chefs de gouvernement et sous la tutelle des ministres de l’Economie et des Finances. Son objectif : permettre aux populations de l’Union monétaire ouest africaine de tirer profit des réformes, politiques, programmes et projets communautaires.

Au cours des travaux de la présente rencontre, les échanges ont porté sur la validation des résultats de la revue technique consacrée aux réformes, politiques, programmes et projets de l’UEMOA au Mali au titre de l’année 2018. Dans son intervention, le président de la Commission de l’UEMOA a mis l’accent sur les progrès significatifs acquis en termes de consolidation et de modernisation de l’exercice d’évaluation des réformes, politiques, programmes et projets communautaires dans notre pays. Il ressort qu’en 2018, le Mali affiche un taux satisfaisant de mise en œuvre des réformes de 77% contre 62% en 2017, soit une forte progression de 15 points.

Pour sa part, le ministre de l’Economie et des Finances a expliqué que la pressente session politique de la revue annuelle de l’UEMOA était une occasion pour revisiter les réformes et politiques communautaires afin de donner une impulsion à leur mise en œuvre dans notre pays. Dr Boubou Cissé a réaffirmé l’attachement de la République du Mali à la réalisation de cet espace communautaire harmonisé et intégré. Il a félicité l’ensemble des experts nationaux et ceux de l’UEMOA pour leurs remarquables contributions qui ont permis à l’évaluation du Mali. En outre, il a rappelé, les résultats enregistrés par notre pays à la suite de la revue pour l’année 2017, ajoutant que le taux moyen de mise en œuvre des réformes s’affichait à 62,04% et celui de l’indice moyen de performance des programmes et projets s’établissait à 62% ».

S’agissant des résultats de la revue de 2018, le ministre Cissé a rassuré que des dispositions seront prises par les différents responsables, pour lever toutes contraintes et autres difficultés qui peuvent impacter la mise en œuvre d’une réforme ou d’un projet.

Il a, par ailleurs, demandé à la commission de prendre en charge les recommandations formulées à son endroit afin de favoriser la mise en œuvre de certaines réformes et projets. « Nous croyons à cette communauté de destin, et nous sommes convaincus que l’intégration sous-régionale est la voie qui permettra à nos Etats de transcender certaines contraintes, notamment géographiques et démographiques, et d’amorcer une croissance économique durable pour l’amélioration des conditions de vie de nos populations », a-t-il conclu.

Abdoul Karim
COULIBALY
l’Essor du 15 février 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés