Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actualité
Salon de l’Immobilier de Bamako (SIBA) : C’est parti pour la première édition

La première édition du Salon de l’Immobilier de Bamako (SIBA) s’est tenue au CICB, du 8 au 9 juin 2019. Une première pour le Mali, Organisée par l’agence MIMDI CI Group, en partenariat avec la Banque de l’Habitat de la Côte d’Ivoire (BHCI), la BMS-SA et Orange-Mali. La cérémonie d’ouverture de cette rencontre s’est déroulée en présence du maire du district, Adama Sangaré, du DG de la BHCI, Abou Touré, du DGA de la BMS-SA, Sofiana Diarra.

Un trait d’union entre les professionnels de l’immobilier, de la banque et le public. Placé sous le thème « Bien chez soi » ce salon de deux jours a regroupé plusieurs entreprises et organismes publics évoluant dans le secteur, soit plus d’une vingtaine de stands ont exposé leurs services et leurs savoir-faire produits et programmes au grand public. Au dire du commissaire de l’organisation Cynthia Latta, le SIBA se veut une plateforme qui facilite les échanges entres les professionnels du secteur de l’immobilier, de grand public et les grandes entreprises. De même, elle dira que ce salon est une vitrine aussi qui permet des investissements au Mali.

Pour le DG de la BHCI, Abou Touré, cet évènement s’inscrit dans la volonté des autorités de l’union de promouvoir le secteur immobilier en vue de satisfaire dans les meilleures conditions les besoins des populations. Selon lui, la plateforme de SIBA peut être un cas d’échanges pour permettre à l’ensemble des promoteurs de l’Afrique d’échanger et de s’enrichir mutuellement et c’est ce qui explique leur présence.

Le DGA de la BMS-SA, Sofiana Diarra a indiqué, pour sa part, que le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté au Mali a retenu le manque de logement comme étant l’une des dimensions de la pauvreté en adoptant la stratégie nationale du logement, d’où la réalisation des logements sociaux dans les principales villes du pays. « Malgré tous ces efforts, force est de constater que les réalisations effectuées sont très loin des prévisions optimales dans le district de Bamako et les autres villes.

Cette situation interpelle l’ensemble des acteurs de la filière de l’immobilier qui doivent tout mettre en œuvre afin d’identifier les contraintes au développement du secteur du logement et y apporter des solutions afin de faciliter l’accès à un logement convenable au plus grand nombre de nos populations », a ajouté Sofiana Diarra.

Tout en soulignant que le salon offre à l’ensemble des intervenants un cadre privilégié de rencontres, d’échanges interprofessionnels dans le but de contribuer d’une part à l’essor de la promotion immobilière et d’autres part à l’intégration d’une véritable politique de l’habitat. En fin, l’opérateur Orange-Mali, n’est pas resté en marge de cette rencontre, en tant que partenaire et exposant.

Au dire de son DG, Brelotte Ba, la société se propose comme un intégrateur de solution dans le secteur de l’immobilier. Il s’agit de l’intégration de la fibre optique dans les projets de l’immobilier.

Ousmane Baba Dramé
Le Républicain du 13 Juin 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés