Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Situation du pays
Ségou-Tigné : Renouvellement du conseil patronal de Ségou pris en otage...

Le bureau actuel du Conseil patronal de Ségou est en train de travailler dans l’illégalité totale car le mandat que préside Aliou KANE est expiré depuis plus de 3 ans. Suite à cette irrégularité le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) a adressé une correspondance No 0613 /CNPM-SG du 04 Octobre 2016 au président du conseil patronal de Ségou pour renouvellement.

C’est ainsi que le bureau de Ségou s’est réuni le 26 décembre 2018 pour retenir la date du 26 janvier 2019 pour la tenue de l’Assemblée Générale élective. A cause de la carence du président sortant, le bureau composé de 11membres n’a pas pu présenter les rapports de 2016, de 2017 ni de 2018. Après un appel à candidature, le président sortant Aliou KANE, n’a pas voulu briguer un autre mandat.

Le seul candidat potentiel pour lui succéder était naturellement Madani SISSOKO dit KIDA, membre du bureau des commerçants détaillants de Ségou ayant des relations étroites avec les ONG françaises et Américaines. Selon des sources bien informées, monsieur Sissoko ne fait pas l’affaire du bureau national qui lui préférait un autre. Après que les noms des différents délégués par organisation ont été envoyés et que chaque organisation a payé la caution de 25. 000 FCFA.

Aucun renouvellement ne se fit. Telle ne fut la surprise qu’en lieu et place d’une assemblée générale, c’est la correspondance No 0011/CNPM-SG du 07 janvier 2019 du Président Mamadou Sinsy COULIBALY qui est reçue, correspondance stipulant le report de l’assemblée générale de renouvellement du bureau jusqu’à nouvel ordre. Motifs annoncés : « Depuis bientôt plusieurs mois, les mandats de vos bureaux respectifs sont arrivés à leur terme. Cette situation, contraire aux dispositions statutaires, se doit normalement d’etre corrigée au plus vite. Nous avons été informés de quelques initiatives dans ce sens au niveau du CPR de Ségou.

Cependant, le contexte particulier auquel nous devons faire face avec la fin du PACEPEP dans vos régions respectives nous impose de surseoir à tout renouvellement du bureau en entendant des procédures de clôture dudit programme » .Il poursuit dans la correspondance : « Le CNPM, dès que ce processus sera achevé, reviendra vers vous pour la fixation en commun accord de nouvelles dates pour la tenue des Assemblées de renouvellement des CPR de Ségou et de Sikasso ».

Le paradoxe est que dans les mêmes conditions que Ségou, les conseils patronaux de Kayes, Koulikoro et Mopti ont été renouvelés. Est-ce à dire qu’à Ségou, monsieur Mamadou Sinsy Coulibaly n’a pas pour le moment trouvé ce candidat qui fera son affaire ? Le non renouvellement du conseil patronal de Ségou a provoqué une crise sans précédent par manque d’interlocuteurs fiables entre les opérateurs économiques, les chefs d’entreprises et les services des douanes des impôts et du trésor.

A. Yérélé
Le Segou Tigné du 07 Mars 2019

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés