Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Sur le fil de l’actu...
Sit-in des cheminots maliens : les manifestants expriment leur...

Sit-in des cheminots maliens : les manifestants expriment leur solidarité aux cheminots Français.

Les cheminots maliens ont organisé un sit-in devant la gare ferroviaire de Bamako le samedi 8 juin 2019. L’objectif était d’apporter leur soutien aux cheminots Français qui sont en train de lutter contre la privatisation de la confédération Générale des Travailleurs(CGT) en France.

Suite à la décision des autorités Françaises de privatiser la CGT, les cheminots maliens ont organisé un sit-in de soutien à leurs confrères français. Cette privatisation devrait prendre effet à partir du 1er janvier 2020. Les cheminots français ont exprimé leurs mécontentements à travers une marche pacifique le 4 juin 2019. C’est dans un élan de solidarité que ce sit-in a été organisé par les cheminots maliens. Selon les dires des manifestants, cette privatisation entrainera une perte de statut des cheminots français. C’est pourquoi les manifestants ont exhorté les autorités françaises à revenir sur leur décision de privatisation de la CGT.

Les manifestants ont profité de ce sit-in pour exprimer la crise que traversent les cheminots maliens. A travers un mémorandum lu par Mahamane Kounta, les cheminots maliens affirment que le chemin de fer du Mali a connu une dégradation depuis sa privatisation en septembre 2003. Cette dégradation se caractérise par le non-respect des engagements de l’Etat vis-à-vis des cheminots maliens ainsi que la réalisation des investissements contractés sur les voies et les ouvrages d’arts, les télécommunications, les parcs matériels et moteurs….. Cette situation a créé la pauvreté et la désolation au niveau des cheminots maliens. C’est pourquoi les cheminots à travers ce mémorandum « exige la réhabilitation urgente des infrastructures (voie et télécommunication, locomotives et autres équipements), la reprise des bâtiments vendus, la régulation des cheminots maliens… ». Ce mémorandum sera transmis au ministre de transport et de la mobilité urbaine ce lundi 10 juin 2019.

Notons que, les cheminots français ont apporté leur soutien à leurs condisciples maliens le 27 mai 2019 dans le cadre de la solidarité syndicale. Ce sit-in sera mensuel attestent les manifestants.

Bissidi Simpara
Bamako, le 10 Juin 2019
©AFRIBONE

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés