Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Presse
Situation sécuritaire au Nord et Centre du Mali

Des défis en matière de sécurité dans les régions du nord et du centre et, des efforts importants dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation. Voilà, d’un trait ce qui ressort de la visite effectuée au Mali, la semaine dernière par le Secrétaire Général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, Jean Pierre Lacroix dans notre pays.

Arrivé le dimanche 26 janvier, pour une visite de travail dans notre pays, M.Jean Pierre Lacroix s’est rendu respectivement dans les régions de Gao et de Mopti. Toute chose qui lui a permis de s’entretenir avec les autorités maliennes et toutes les parties prenantes dans le processus de paix.

L’objectif de cette visite était de faire le point de la mission onusienne au Mali (MINUSMA), aussi de voir comment les Nations Unies et ses partenaires peuvent accompagner les efforts pour ramener la stabilité et la paix au Mali. Cette déclaration a été faite par le Secrétaire Général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, Jean Pierre Lacroix devant les hommes de média le jeudi 30 janvier lors d’une conférence de presse qu’il a animé.

Il a salué la tenue du dialogue national inclusif qui selon lui, a donné lieu à une large concertation entre les acteurs maliens, mais aussi une tribune où plusieurs sujets ont été débattus, y compris l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. « Il y a maintenant la perspective de la mise en œuvre des conclusions du DNI, notamment la tenue des élections législatives » a-t-il déclaré.

Le secrétaire général adjoint dira que partout où il s’est rendu que ce soit au Nord (à Gao) et au Centre (à Mopti), l’intervention de la MINUSMA a été reconnue et saluée par les autorités et les populations en matière de la sécurité dans certaines zones, ainsi que des appuis envers les populations.

Selon Jean Pierre Lacroix, la MINUSMA est dotée de deux mandats, un mandat pour le Centre et un mandat pour le Nord. Et les moyens de la mission restent les mêmes.

Pour lui, au-delà du mandat, la mission première de la MINUSMA est de faire revenir l’Etat partout et de faire reculer la menace terroriste. « Nous avons un mandat robuste pour aller contre les acteurs terroristes » a dit M. Lacroix. C’est pourquoi, il a invité toutes les parties de continuer les efforts. Quant à la MINUSMA, de s’adapter aux circonstances qui changent à tout moment.

« Nous avons en cours un plan d’ajustement et d’adaptation de notre force qui est au service de l’ensemble de la mission et des Maliens » a-t-il affirmé.

Il a ensuite appelé tous les acteurs de la gestion de la crise malienne à renforcer le lien de coopération, car soutient-il , c’est travers un effort collectif qu’ils réussiront.

Par Jean Joseph Konaté
Le Sursaut du 03 Février 2020

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2020 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés